Accueil POLITIQUE Création du parti unifié RHDP: La grande offensive a commencé

Création du parti unifié RHDP: La grande offensive a commencé

0
0
38

Que d’incompréhensions sur le chemin de la création du parti unifié RHDP ! Le week-end dernier, les défenseurs de la grande famille Houphouétistes sont montés au créneau pour expliquer le bien-fondé de la naissance du futur parti unifié. Une offensive conduite par le Vice-président Daniel Kablan Duncan.

C’est une véritable offensive qu’il a été donné de voir, le week-end dernier. Une offensive en faveur de la création du parti unifié RHDP, mais surtout pour mieux expliquer le concept aux militants Houphouétistes. Pour la circonstance, le centre névralgique des opérations s’est démultiplié pour s’implanter à Bongouanou, Bondoukou et à Abengourou. Avec à la clé des déclarations fortes.

Dimanche, à Bongouanou, Daniel Kablan Duncan, Vice-président et coordonnateur des vice-présidents du Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI-RDA), a affirmé que la mise en place du parti unifié du Rassemblement des Houphouétistes pour la démocratie et la paix constitue le «prolongement de l’appel de Daoukro» lancé en septembre 2014 par le président du parti doyen, Henri Konan Bedié. Pour le Vice-président du PDCI, «l’appel de Daoukro comportait notamment le soutien à la candidature du président Alassane Ouattara à l’élection présidentielle de 2015, mais également la nécessité de transformer l’alliance RHDP en un parti politique unifié, avec bien sûr la question de l’alternance en 2020». Il a ensuite ajouté que «l’accord politique signé le 12 avril 2018, par le président d’honneur du Rassemblement des Républicains (RDR) Alassane Ouattara et le président du PDCI-RDA Henri Konan Bédié ainsi que les autres leaders des partis politiques membres du RHDP, n’est pas contre le PDCI-RDA», mais plutôt en faveur de la naissance d’un grand parti rassemblant les enfants de Félix Houphouët-Boigny.

Le même jour, à Abengourou, capitale de la  région de l’Indénié Djuablin, l’esplanade de la mairie de la cité royale, accueillait toutes les composantes du RHDP au niveau de la région. Tous, sous la houlette d’Abinan Kouakou Pascal, vice-président du PDCI RDA, ils ont appelé de tous leurs vœux la création du RHDP. «(…) C’est grâce au RHDP que la Côte d’Ivoire est aujourd’hui en paix. C’est grâce à l’union des enfants de Félix Houphouët Boigny que la Côte d’Ivoire a atteint le niveau de développement qu’elle a aujourd’hui. C’est grâce à l’union des enfants de Félix Houphouët Boigny que la région de l’Indénié-Djuablin a fière allure aujourd’hui», a exprimé, d’entrée, Abinan Pascal. Qui a volé dans les plumes de ceux «qui ne veulent pas entendre parler du RHDP». «Faites attention à eux, ils ne pensent qu’à leurs intérêts égoïstes. La Côte d’Ivoire est au dessus de tous nos intérêts», a-t-il exprimé. Avant d’affirmer que l’objectif final reste  le parti unifié.

«(…) Comme le disent nos parents, tchoko tchoko, nous allons arriver au RHDP, n’en déplaise aux ennemis de la Côte d’Ivoire», a juré Abinan Pascal. Avant lui, Mamadou Touré, porte-parole du RDR a exhorté les militants du RHDP  à la cohésion pour le développement de la Côte d’Ivoire. «Quand nous sommes unis, la Côte d’Ivoire gagne. Mais quand nous sommes désunis, la Côte d’Ivoire perd», a-t-il exprimé. De son côté, Siandou Fofana, membre du Secrétariat exécutif du PDCI a lancé le même appel. «Bâtissons dans l’union la maison du père Félix Houphouët-Boigny sur des fondations solides pour éviter que le vent l’emporte», a-t-il prêché. La cérémonie s’est déroulée en présence de Kobénan Kouassi Adjoumani, membre du Secrétariat exécutif du PDCI, de Bruno Nabagné Koné, Vice-président du RDR et Boa Edjampan Amoikon Tiémélé, Vice-président du PDCI.

La veille à Bondoukou, c’est Kobénan Kouassi Adjoumani qui est monté au créneau pour vanter les mérites du parti unifié en gestation. «Aujourd’hui, le RHDP nous offre une incroyable et inespérée opportunité de refaire notre unité perdue. (…) Depuis que le PDCI-RDA, le RDR et les autres partis se sont remis ensemble, vous voyez que le pays avance. Je crois que si le Président Félix Houphouët-Boigny était encore présent parmi nous, il serait le plus grand défenseur du RHDP et du Parti Unifié. Parce que tous ceux qui militent dans cette coalition sont ses enfants et Houphouët ne peut être contre l’unité retrouvée de ses enfants», a justifié le cadre du PDCI. Avant d’ajouter que le RHDP en tant que force politique est une garantie pour la paix, la stabilité et le développement.

«Quand nous allons aux élections en RHDP, nous gagnons tranquillement et le pays est tranquille après chaque élection», a appuyé Kobénan Kouassi Adjoumani. «Nous ne voulons plus que l’on divise les Ivoiriens, nous ne voulons plus que la violence se réinstalle dans notre pays. La Côte d’Ivoire a trop souffert et le RHDP est pour nous, à l’heure actuelle, un remède salutaire pour aller à l’émergence, même si d’aucuns le considèrent comme un remède amère à avaler. La nivaquine est certes amère, mais elle produit des effets curatifs insoupçonnés. En un mot, le RHDP représente pour nous, la vitamine du bien-être et du développement inclusif. Chers parents, Je vous invite donc à y adhérer sans crainte et sans réserve (…)», a conclu celui que l’on surnomme sur ses terres «l’Eléphant du Zanzan».

 

M’Bah Aboubakar

Voir plus d'articles associés
Voir Plus par L EXPRESSION
Voir Plus dans POLITIQUE

Laisser un commentaire

Voir Aussi

Communiqué du conseil des ministres du mercredi 25 novembre 2020

Le mercredi25 novembre 2020, un Conseil des Ministres s’est tenu de 10h00à 13h45, au Palai…