Accueil SOCIÉTÉ Crash d’un aéronef à Bingerville: Deux morts enregistrés

Crash d’un aéronef à Bingerville: Deux morts enregistrés

0
0
103

Deux personnes ont perdu la vie dans le crash d’un aéronef. C’était, hier dans la commune de Bingerville. Des enquêtes sont en cours pour déterminer les causes de ce drame.

Deux morts. C’est le nombre de personne tuée dans le crash d’un aéronef survenu hier, dans la lagune Ebriénon loin de la ville de Bingerville précisément sur l’île chauve-souris dans le village de Marchoux. Selon des informations en notre possession, il s’agit d’un avion biplace qui avait à son bord un homme et une femme d’origine européenne (le pilote et son, élève en exercice)et s’est écrasé à environ 500 mètres de la berge. A en croire des témoins rencontrés sur le site, le crash se serait produit dans l’après-midi, dans la cité du maire BeugréDjoman. «Mes notables et moi étions en réunion lorsqu’on a entendu un bruit assourdissant. C’est alors que des jeunes du village se sont rendus sur les lieux pour secourir les accidentés. Malheureusement, le pire s’était déjà produit», raconte Louis Leroy chef dudit village. Travaillant sur un chantier en bordure de lagune, un ouvrier a également été témoin du crash. Selon lui, l’avion qui se dirigeait à l’aéroport situé dans la commune balnéaire Port-Bouët «a subitement piqué du nez et a plongé dans la lagune».

Les sapeurs-pompiers ont effectué une opération avec deux équipes de plongée et une embarcation légère sur place; appuyées par un hélicoptère de l’armée de l’air. Ils ont réussi à repêcher la dépouille des deux personnes qui ont ensuite été enlevés par les services des pompes funèbres en présence d’AnohBédia Oswald sous-préfet de Bingerville et des autorités policières. Des informations en notre possession font état de ce que «le ministère des transports y a dépêché le Bureau enquête accident (BEA). Les enquêtes sont donc en cours pour faire la lumière sur les causes de l’accident». Le 14 décembre 2017 le crash d’un hélicoptère à Abidjan a occasionné quatre blessés ; aussi, le10 juillet 2018 un soldat français a été tué et un autre blessé suite au crash d’un hélicoptère à Modeste (Grand-Bassam).

M.P.K

Voir plus d'articles associés
Voir Plus par L EXPRESSION
Voir Plus dans SOCIÉTÉ

Laisser un commentaire

Voir Aussi

Casques bleus ivoiriens tués au Mali : Voici ce qui s’est réellement passé le 13 janvier

Dans son Oraison funèbre en honneur  aux casques bleus ivoiriens tués au Mali, le Chef d&#…