Accueil POLITIQUE Covid 19 : Affi Nguessan fait de nouvelles propositions au gouvernement

Covid 19 : Affi Nguessan fait de nouvelles propositions au gouvernement

0
0
173

L’opposant ivoirien Affi Nguessan semble bien engagé dans la lutte contre la pandémie du coronavirus en Côte d’Ivoire.

Après avoir fait 6 propositions au gouvernement le samedi 21 mars dernier, il a remis le couvert.

Dans une déclaration dont nous avons reçu copie ce dimanche, il fait de nouvelles propositions au gouvernement.

Le président du Front populaire ivoirien (FPI) propose notamment :

1 – en ce qui concerne les travailleurs et les emplois

– la prise de décisions d’ordre réglementaire ou législatif pour garantir les emplois et les salaires des travailleurs, y compris lorsque l’employeur opte pour l’aménagement des conditions de travail, voire pour le travail à distance.

2 – en ce qui concerne les impacts sur les entreprises et les ménages, Il apparaît évident que l’enveloppe budgétaire de 95 milliards annoncée par le chef de l’Etat sera très largement insuffisante pour soutenir les entreprises et les ménages, et pour juguler les effets d’une prévisible récession économique.  Je réitère ma proposition de mettre en place un fonds, d’un montant initial de 1000 milliards de FCFA pour financer le plan de riposte contre le COVID-19. Ce fonds sera alimenté par :

– une réorientation budgétaire en vue de lui affecter 300 milliards par la réduction de certains postes budgétaires, notamment les budgets de fonctionnement de la présidence de la république, des institutions et de certains ministères ;

– une contribution des organismes financiers régionaux pour un montant de 100 milliards. C’est le cas notamment de la BOAD qui vient de décaisser 15 milliards de FCFA au profit de chaque Etat membre de l’UEMOA.

– un appui de 300 milliards provenant des institutions multilatérales de développement, en particulier la Banque mondiale qui a débloqué 12 milliards de dollar pour venir en aide aux pays fragiles affectés par cette crise et du FMI qui a débloqué 50 millards de dollars ;

– une aide bilatérale de 200 milliards à rechercher auprès de certains pays amis, notamment ceux avec lesquels notre pays entretient une forte coopération économique et commerciale.     Le Maroc vient dans ce cadre d’obtenir de l’Ue un fonds de 450 millions d’€ pour faire face au coronavirus

– une contribution à hauteur de 100 milliards FCFA de personnalités, entreprises, associations et fondations qui  souhaiteraient participer à la lutte contre la pandémie du coronavirus en Côte d’Ivoire. Plusieurs banques établies en Côte d’Ivoire ont déjà fait des dons au gouvernement.     Ce fonds sera affecté aux opérations suivantes :

– Achat d’équipements et de médicaments pour faciliter la lutte contre le COVID19, à concurrence de 200 milliards ;

– Octroi d’un filet social correspondant au smig (60.000 FCFA ) pour les travailleurs du secteur informel, les travailleurs indépendants et les salariés du secteur formel pour un montant total de 600 milliards FCFA.

– Combler la perte de revenus des entreprises, particulièrement les PME-PMI à hauteur de 200 milliards FCFA.

Au-delà de ces mesures, et jusqu’à la fin de la crise, il ajoute que les ménages et entreprises bénéficieront des dispositions suivantes :

1/ Pour les ménages :

– Report du paiement des factures d’électricité et d’eau ;

– Report de tout encours bancaires ;

– Report du paiement de tout loyer et charges locatives.

2/ Pour les entreprises :

– Report du paiement d’impôts, taxes et charges sociales ;

– Report du paiement de tout encours bancaires ;

3 – Enfin, en ce qui concerne les aspects politiques

Il souhaite que  l’Assemblée Nationale et le Sénat continuent de fonctionner afin d’exercer en permanence leur mission de contrôle de l’action gouvernementale.

Il propose que le président de l’Assemblée Nationale et le président du Sénat, en concertation avec le gouvernement, s’attèlent à trouver les voies et moyens pour que le Parlement puissent poursuivre sa mission, dans le respect des mesures de protection et de distanciation sociale, notamment en vue de débattre du Plan National de Riposte et sur la Loi d’Urgence Sanitaire.

Fulbert YAO (herrwall2007@yahoo.fr)

Voir plus d'articles associés
Voir Plus par L EXPRESSION
Voir Plus dans POLITIQUE

Laisser un commentaire

Voir Aussi

 Le député Gui Serodé formel : «  Amadou Gon sera plébiscité  au soir du 31 octobre 2020 » 

Gui Hervé Serodé, député de Guiglo commune  par ailleurs coordonnateur régional associé du…