Accueil POLITIQUE Côte d’Ivoire/Rentrée politique du Rjc-Rhdp: « Le Rhdp doit être à l’image de l’Anc » (Touré Souleymane)

Côte d’Ivoire/Rentrée politique du Rjc-Rhdp: « Le Rhdp doit être à l’image de l’Anc » (Touré Souleymane)

0
0
149

Le Réseau des jeunes cadres du Rassemblement des houphouëtistes pour la démocratie et la paix (Rjc-Rhdp) a fait sa rentrée politique le samedi 23 novembre à la Fondation Felix Houphouët-Boigny, à Yamoussoukro.

A l’orée de l’élection présidentielle de 2020, le Rassemblement des houphouëtistes pour la démocratie et la paix (Rhdp)est en train  d’huiler sa machine. Les jeunes cadres du parti d’Alassane Ouattara ne veulent pas manquer le démarrage de cette machine politique. Pour être au rendez-vous du top départ, les jeunes cadres à travers le Réseau des jeunes cadres du Rhdp (Rjc-Rhdp) a organisé le samedi 23 novembre, sa rentrée politique à la Fondation Félix Houphouët-Boigny de Yamoussoukro. Touré Souleymane, représentant le Premier ministre, Amadou Gon Coulibaly, haut patron de la cérémonie s’est dit fier de la mobilisation et a salué le président du Rjc-Rhdp, Ali Ouattara. De son avis, le parti des houphouëtistes doit être fort à l’image du Congrès national africain (Anc) en Afrique du sud.« Le Rhdp est le plus grand parti politique de Côte d’ivoire, il doit être à l’image de l’Anc en Afrique du Sud, parce que l’Anc fait des grands hommes »,a-t-il souhaité. Paraphrasant, le président de la République, il a fait savoir qu’ils ont besoin au Rhdp, d’une équipe forte qui  fera des hommes forts. Et là-dessus, il veut des cadres dynamiques et compétents qui forment une équipe forte. « Quand on a une équipe forte, quel que soit celui qu’on met à la tête, il devient fort », croit-il savoir. Il en veut pour preuve, la victoire des différents candidats que l’Anc a présentés aux différentes élections. Au regard du travail qui se fait au niveau du parti des houphouëtistes pour la formation d’une équipe solide et compétentes, Touré Souleymane a souligné que le Rhdp est sur la voix de l’Anc.« Quel que soit celui qui sera choisi par le Rhdp pour conduire sa liste afin de porter les destinés de la côte d’Ivoire, gagnera en 2020 »,a-t-il réitéré. Toutefois, il a reconnu que la côte d’Ivoire a un grand homme qui se nomme Alassane Ouattara qui aura transformé le pays en faisant le bonheur de la population ivoirienne. Tout en ressassant les qualités, les actions et le leadership du président de la République, Alassane Ouattara, le représentant du Premier ministre a demandé à son auditoire s’il ne valait pas la peine de suivre une telle valeur. Il a regretté que ceux qui lors de leur gouvernance ont divisé le pays veuillent se porter en donneurs de leçons. Pour cela, il a demandé aux militants s’ils veulent le retour de ces personnes au pouvoir. A cette question, c’est un “Non“ d’ensemble qui a envahi toute la salle. Selon lui, depuis que le président de la République, Alassane Ouattara est au pouvoir tout baigne pour le pays. Pour lui, c’est Dieu qui a donné Alassane Ouattara aux Ivoiriens. Il demande aux populations d’éviter de se faire tromper en allant apporter la bonne information dans les contrées les plus reculées de la  Côte d’Ivoire. « Allez-y dire à nos parents que, c’est Houphouët-Boigny qui nous a donné Alassane Ouattara, parce que ces gens-là passent dans les villages pour véhiculer les invectives et les mensonges. Ils font croire que nous sommes dans une dynamique régionaliste et clanique, pendant qu’Alassane Ouattara essai de créer la cohésion autour du projet Ivoire »,a-t-il-lancé. Touré Souleymane a souligné queRhdp n’a rien contre les étrangers, parce qu’il est dans la droite ligne du père de la Nation qui aurait très tôt compris que seule  l’ouverture peut apporter le bonheur de la Côte d’Ivoire.  Traoré Abdoulaye, le représentant du parrain, Souleymane Diarrassouba (ministre du Commerce) rapportant les propos de son mandant a souhaité que tous les jeunes de Yamoussoukro aillent se faire enrôler, parce que l’objectif selon lui, de Djoulabougou seul est de faire 50 mille enrôlés pour affronter l’élection présidentielle d’octobre 2020. « C’est un défi que  nous devons relever ensemble »,a-t-il souhaité. Il  a donc demandé au représentant du Premier ministre d’aller rassurer son mandant, car ensemble avec les populations, Yamoussoukro, à l’en croire voudrait relever le défi de l’enrôlement du E-militant

Lassina Fofana Envoyé spécial

Voir plus d'articles associés
Voir Plus par L EXPRESSION
Voir Plus dans POLITIQUE

Laisser un commentaire

Voir Aussi

Bagoué/Présidentielle 2020: Bruno Koné ratisse large pour le Rhdp

La campagne présidentielle bat son plein dans la région de la Bagoué. La coordination régi…