Accueil POLITIQUE Côte d’Ivoire/présidentielle 2020: Ouattara envisage de relever la caution des candidats à 100 millions de F Cfa

Côte d’Ivoire/présidentielle 2020: Ouattara envisage de relever la caution des candidats à 100 millions de F Cfa

0
0
581

Le Chef président Alassane Ouattara ne souhaite pas avoir une pléthore de candidature à l’élection présidentielle de 2020.

De ce point de vue, le chef de l’État souhaite mettre la barre haute en ce qui concerne la caution des candidats. il  envisage en effet relever la caution qui est actuellement à 20 millions FCFA à  100 millions FCFA au moins.

« Je pense qu’il faudra mettre la caution au minimum à 100 millions Fcfa. Parce que si on veut être président de la République, on peut au moins sortir 100 millions F Cfa pour sa campagne », a indiqué Alassane Ouattara, au cours d’une rencontre avec les cadres, élus et chefs traditionnels de la région du Hambol.

Ouattara considère que la question de parrainage devrait être intégrée, mais que le parrainage « soit suffisamment souple pour que les Ivoiriens puissent vraiment entendre les candidats, voir ce qu’ils proposent, comment ils vont faire ce qu’ils proposent. Ainsi, cela permet de faire un choix donc responsable et un choix qui permettra également au pays de continuer d’avancer »

« j’espère qu’avec le temps, nous aurons tout simplement 2 ou 3 candidats pour les élections présidentielles. Ce qui permettrait d’avoir un temps de débats; un temps de présentation des programmes et permettre aux Ivoiriens de choisir en toute connaissance de cause », a-t-il souligné

Abordant la question de l’élection de 2020,  il a tenu à rassurer les uns et les autres qu’il n’y a pas de plan d’éviction de qui que ce soit.

« Tous ceux qui voudront aller aux élections pourront aller aux élections.  Je l’ai déjà dit, et je le répète.  Que la compétition soit la plus ouverte possible.  Mais je demande au gouvernement de faire en sorte que nous n’ayons pas 50 candidatures ou 12 candidatures comme en Guinée-Bissau », a déclaré M. Ouattara.

Toutefois, a-t-il martelé : « La seule chose que je n’accepterai pas, c’est la caution à 500 millions ».

En ce qui concerne la constitution, il a fait savoir qu’elle «ne sera pas modifiée pour faire plaisir ou écarter un candidat », par contre, elle sera  « retouchée».

« Je suis un démocrate. Et comme je l’ai dit le 6 août, à l’occasion de mon interview, il y a certainement des retouches à faire pour l’améliorer.  Il n’est pas question de faire des entourloupettes pour exclure des candidats autrement l’élection n’a plus de crédibilité. Je voudrais vous dire que bien évidemment il y a un code électoral, il y a des critères qui sont dans le code actuel, dans la constitution actuelle qui doivent être respectés. En dehors de cela, je ne ferai jamais de constitution pour exclure qui que ce soit parce que j’en ai été victime. Je ne voudrais pas faire la même chose à quelqu’un d’autre », a déclaré Ouattara.

Le président ivoirien pense aussi que les 255 députés dont dispose la Côte d’Ivoire en ce moment est suffisamment bon

«aller au-delà de 255 députés, moi-personnellement je suis contre. On va sans doute augmenter le salaire de députés mais on ne peut pas augmenter le nombre des députés. On ne peut pas faire les deux choses. Donc on s’arrêtera aux 255 députés. La France qui 555 députés va revenir à 380 députés. La France a 67 millions d’habitants la côte d’Ivoire n’a que 25 millions d’habitants. Et  tous les pays au monde sont en train de revoir leur système. Je pense que ce niveau de 255 députés et je l’espère doit rester jusqu’en 2030, 2040.  On ne va pas bouger au-delà des 255 députés. Au niveau des mairies, des ajustements sont possibles. Parce que cela permet d’avoir des centres de santé, des écoles. Nous allons étudier ces questions mais il faut tenir compte des contraintes de l’État pour le faire», a-t-il indiqué.

Pour ce qui est de sa candidature, le Chef de l’Etat a affirmé qu’il continue la réflexion. “j’ai demandé au gouvernement de tout mettre en oeuvre pour qu’il ait moins de candidats”, a-t-il dit.

Fulbert YAO avec Cyrille BAH

Voir plus d'articles associés
Voir Plus par L EXPRESSION
Voir Plus dans POLITIQUE

Laisser un commentaire

Voir Aussi

Présidentielle ivoirienne: 152 incidents enregistrés à la mi-journée, voici quelques uns

Au moins 152 incidents ont été recensés à la mi-journée sur l`ensemble du territoire ivoir…