Accueil POLITIQUE Côte d’Ivoire : plusieurs militaires radiés de l’armée

Côte d’Ivoire : plusieurs militaires radiés de l’armée

0
0
177

15 militaires ont été radiés des rangs des forces de défense et de sécurité en 2017 et 33 autres en 2018, a annoncé ce lundi le ministre d’Etat, ministre de la Défense, Hamed Bakayoko, qui défendait le projet de loi portant sanctions administratives applicables aux militaires, adopté ce jour à l’unanimité en commission.

Les radiés se seraient rendus coupables de manquements graves, et autres actes d’indisciplines, selon les explications du ministre.

Dans le projet de loi, le chef l’Etat Major des armées, le Commandant supérieur de la gendarmerie peuvent prononcer la révocation de tout militaire en cas de flagrance dans la commission de faute contre l’honneur et  la morale.

 

« Tout militaire totalisant 15 jours  de désertion ou 90 dix jours de prison sur deux années consécutives  est radié des effectifs par décision du chef d’Eta-major des armées et le Commandant supérieur de la gendarmerie ».

Face aux députés,  le nouveau maire de la commune d’Abobo a aussi annoncé l’instauration d’une seule chaîne unique de commandement au sein des forces armées.

«Pendant la crise, vous avez un caporal qui va directement chez un général, parce qu’il est une tête brulée que tout le monde connait. Ou bien, il va directement chez le ministre pour aller régler ses problèmes. Nous avons tout fait pour qu’il y ait une seule chaîne unique de commandement », a indiqué le ministre d’Etat

« On a essayé de remettre les choses en place, quand on veut traiter des choses purement et strictement militaire, on reste dans la seule chaîne de commandement qui est unique »

Interrogé sur la question de la prise en charge des militaires exilés qui sont rentrés au pays, le ministre d’Etat a assuré qu’ils ont été tous pris en charge,

« Ils ont été reçus par les différents états majors, tous ceux qui pouvaient être réintégrés l’ont été. Ceux qui n’ont pas respecté le délai fixé par le chef de l’Etat ont été radiés. Beaucoup d’illustres militaires, gendarmes et policiers exilés qui rentrés ont été réintégrés et ont repris service, » a conclu M. Bakayoko.

 

 

Fulbert YAO

 

Voir plus d'articles associés
Voir Plus par L EXPRESSION
Voir Plus dans POLITIQUE

Laisser un commentaire

Voir Aussi

Divo/Amédé Koffi Kouakou aux populations : “Nous comptons sur vous pour faire 100%”

Après 72 heures d’interruption, la campagne présidentielle a repris de plus belle hi…