Accueil POLITIQUE Côte d’Ivoire: Myss Belmonde dénonce l’ingérence de l’opposition dans le choix du candidat RHDP à la présidentielle

Côte d’Ivoire: Myss Belmonde dénonce l’ingérence de l’opposition dans le choix du candidat RHDP à la présidentielle

0
0
55

La coordinatrice régionale de Gagnoa 2, du Rassemblement des houphouëtises pour la démocratie et la paix (RHDP), Dogo Myss Belmonde, a dénoncé samedi 1er août 2020 à Guibéroua (27 km de Gagnoa), l’ingérence de l’opposition Ivoirienne, dans le choix du candidat du parti au pouvoir, à la présidentielle du 31 octobre.

« Chacun à son candidat. Nous, notre candidat on l’avait choisi le 12 mars. Dieu en a décidé autrement. Maintenant on se tourne vers notre père, le président de la République, pour lui demander d’être à nouveau notre candidat, et l’opposition veut décider du choix du candidat du RHDP, mais ce n’est pas son rôle », a-t-elle martelé.

Myss Belmonde dit ne pas comprendre l’attitude « d’intrusion » de l’opposition, qui au lieu de préparer son projet de société à soumettre aux populations, veut s’interroger sur l’éligibilité du Chef de l’Etat, alors que cela relève du seul Conseil constitutionnel et non d’un citoyen.

Selon elle, cette attitude de « fébrilité » de l’opposition, s’explique par la volonté de cette dernière de ne pas souhaiter affronter le président Alassane Ouattara, qui a un bilan positif à défendre.

« On se connait dans ce pays. On a vu la gestion des trois personnalités, on a vu la gestion des trois partis », a conclu la secrétaire d’Etat à l’autonomisation des femmes, qui a demandé à ses militants d’être serein.

Alassane Ouattara a demandé à ses partisans de lui donner encore quelques temps, avant de se prononcer sur une éventuelle candidature à la présidentielle d’octobre. Il a émis le vœu de se remettre de son deuil, après le décès du Premier ministre Amidon Gon Coulibaly, candidat qui avait été choisi le 12 mars, par le conseil politique du RHDP, pour conduire le parti présidentiel.

(AIP)

Voir plus d'articles associés
Voir Plus par L EXPRESSION
Voir Plus dans POLITIQUE

Laisser un commentaire

Voir Aussi

Abobo-Dokui: Un gamin séquestré et sodomisé, les faits

Le mardi 24 novembre 2020, dans l’après-midi, le commissariat de Police du 34ème arrondiss…