Accueil POLITIQUE Côte d’Ivoire/Municipales 2018 : les promesses des candidats RHDP

Côte d’Ivoire/Municipales 2018 : les promesses des candidats RHDP

0
0
87

Le 13 octobre, les Ivoiriens se rendront aux urnes pour renouveler leurs conseillers municipaux et régionaux. Mais avant ces échéances, c’est l’heure de la campagne électorale depuis le 28 septembre. Dans le rang des candidats RHDP, bien partis pour rafler la mise, asseoir la domination locale pour développer leurs zones à travers des projets innovants, reste une ambition commune.

A Didiévi, le Dr Kouassi Brice annonce trente (30) projets pour transformer Didiévi. Ces projets  devraient permettre à la ville d’améliorer son offre sociale, sanitaire, et infrastructurelle. Il promet de faire électrifier six villages de la localité, et de procéder au reprofilage des voies.

A Bingerville, le maire sortant Beugré Djoman dit avoir ciblé 14 priorités dans son programme dont celle de faire de sa circonscription « une ville du bien être sociale et de la santé » et « une ville du savoir, universitaire et de la réussite », avec la construction, entre autres, d’un palais de justice, d’un stade olympique et d’un grand hôpital de diagnostic pour prévenir les maladies.

A Abidjan-Treichville,  François Albert Amichia promet la promotion de l’emploi et de l’entrepreneuriat des jeunes, « nous allons accompagner les jeunes et les femmes, diplômés ou non, à exercer un emploi décent ou une activité économiquement rentable, à travers un dispositif flexible et un mécanisme de financement multiaxial. Nous allons augmenter le nombre de prises en charge scolaire, de prises en charge funéraires et doter le dispensaire municipal de ce qu’il faut. Nous allons encourager les associations de femmes et les coopératives dans les marchés à être indépendantes. C’est un ensemble de programmes bien ficelés qui vous sera offert pour cette mandature. Et c’est ensemble que nous le réaliserons », a-t-il dit.

A Abobo,  Hamed Bakayoko appelle les Abobolais à l’accompagner dans sa « mission », promettant la « transformation et l’amélioration des conditions de vie des populations»

A Abidjan-Marcory,  Mariam Fetigué Koulibaly  s’engage, à prendre en compte toutes les couches sociales, et particulièrement les jeunes dans son programme social. « Les jeunes ont une part importante dans le programme de société, que j’aimerais mettre en place à Marcory», assure t-elle.

A Abidjan-Plateau, Fabrice Sawegnon, promet  de hisser la belle commune du plateau aux standards internationaux des plus grands quartiers d’affaires.

A Abidjan-Port Bouët, le candidat Siandou Fofana dit avoir décidé d’être candidat pour « pour le développement de la commune, pour les jeunes, les femmes et pour continuer l’œuvre de Maman Hortense AKA ANGHUI (l’ex-maire) »

A Bouaké, Djibo Youssouf Nicolas promet la relance socioéconomique et un développement efficient de la commune.

Dans la commune de Diabo, Yao Betty Ariane Rebecca Marie, promet d’électrifier tous les 60 villages, donner un accès à l’eau aux  22.000 habitants, et favoriser l’accès au soin de santé. (….)

A Sangouiné dans le département de Man (ouest), Blon rock voudrait se mettre  aux services de ses populations, au niveau sanitaire, au niveau de l’éducation. « Je serai proche de mes populations en réalisant beaucoup de projets pour la jeunesse, les femmes et nos parents agriculteurs », dit il.

A Abidjan-Koumassi, Cissé Bacongo promet « développer un partenariat gagnant-gagnant avec les entreprises industrielles et commerciales » pour l’emploi des jeunes.  Il envisage d’ « établir un partenariat dynamique et efficace avec le Fonds d’appui aux femmes de Côte d’Ivoire, le Fafci » pour soutenir les femmes.

Concernant la vie socio-professionnelle, Cissé Bacongo annonce la réalisation d’une cantine scolaire, d’une bibliothèque, d’une fontaine avec 13 mètres de jet d’eau et d’une piscine municipale.

(….)

Fulbert Y.

 

Voir plus d'articles associés
Voir Plus par L EXPRESSION
Voir Plus dans POLITIQUE

Laisser un commentaire

Voir Aussi

Présidentielle ivoirienne : les électeurs font mentir les oiseaux de mauvais-augure

L’opposition avait prévu un jour de “catastrophe”, mais jusqu’à pr…