Accueil ÉCONOMIE Côte d’Ivoire : mise en œuvre du nouveau code d’investissement début janvier (Essis Esmel)

Côte d’Ivoire : mise en œuvre du nouveau code d’investissement début janvier (Essis Esmel)

0
0
57

La Côte d’Ivoire va mettre en œuvre un nouveau code d’investissement début janvier 2018, a indiqué vendredi à Abidjan, Essis esmel Emmanuel, secrétaire d’État chargé de l’investissement privé, au cours d’un press-club de l’Union nationale de journaliste de Côte d’Ivoire, autour du Thème : “amélioration de l’environnement des affaires et croissance économique en côte d’Ivoire”

« Le code d’investissement a été adopté en fin de compte. L’ordonnance a été signé le 1er août 2018 et dans les processus d’approbation pour qu’il soit ratifié au niveau de l’Assemblée Nationale, je crois que début janvier, sur l’instruction du Premier ministre, ce nouveau code sera mis en œuvre et on aura le temps de le passer en revue», a annoncé Essis Esmel Emmanuel, secrétaire d’État chargé de l’investissement privé.

Selon lui, ce nouveau code, donne plus d’attractivités et plus d’avantages fiscaux. Il met également l’accent sur l’entrepreneuriat local, mais aussi sur l’intérieur du pays, sur le développement de zones industrielles, sur l’emploi…

« Dans ce nouveau code, lorsque vous n’êtes pas ivoirien et que vous créez une entreprise et que vous êtes associé à un ivoirien, l’Etat de Côte d’Ivoire vous donne un crédit d’impôt. Si vous utilisez dans l’encadrement des ivoiriens, l’état de Côte d’Ivoire vous donne un crédit d’impôt. Si vous valorisez la chaine de matière première, le gouvernement vous donne un crédit d’impôts », a-t-il ajouté.

« La Côte d’Ivoire a choisi d’être une économie libérale. Nous n’avons voulu être dans la restriction. Nous avons surtout voulu être dans l’excitation. Tous les avantages font près de 5% de l’investissement réalisé », a-t-il souligné.

Le secrétaire d’Etat s’est en outre réjouit des performances établies depuis la mise en place de son département au niveau du Doing business, le MCC, le World Economic Forum.

Evoquant les perspectives de son département, Essis Esmel a annoncé que son équipe et lui travaillent à la mise en place d’une politique d’investissement de la Côte d’Ivoire.

« De cette politique va découler, tout un ensemble d’actions, tout un ensemble d’activités qui vont nous permettre de mieux consolider, d’être mieux attractif », a-t-il clarifié.

Concernant les investissements directs étrangers enregistrés par la Côte d’Ivoire  en 2018,   le secrétaire d’État a fait savoir qu’ils se portent à merveille, car à ce jour, ce sont au total 625 milliards d’investissements qui ont été agrées contre 466 milliards FCFA en 2017.

« Il faut que chacun de nous soit responsable pour avoir un climat apaisé pour permettre de construire notre pays. Puis après on aura le temps de continuer nos débats», a-t-il conseillé.

 

Fulbert YAO

Voir plus d'articles associés
Voir Plus par L EXPRESSION
Voir Plus dans ÉCONOMIE

Laisser un commentaire

Voir Aussi

Côte d’Ivoire: Point de la situation à Abidjan et à l’intérieur mardi nuit

Bongouanou 19.00 Sur l’axe Kotobi Bongouanou dans le village de Kakandi, des manifes…