Accueil POLITIQUE Côte d’Ivoire : Linda Delon pleure le décès de son mari Aboudramane Sangaré 

Côte d’Ivoire : Linda Delon pleure le décès de son mari Aboudramane Sangaré 

0
0
964

La miss Cote d’Ivoire 2000 Linda Delon a fait part samedi du décès de son époux Aboudramane Sangaré (72 ans), l’un des membres fondateurs du Front populaire ivoirien (FPI), après une longue période de maladie.

« Mon époux a tiré sa révérence que Dieu l’accueil dans son royaume. Paix à ton âme chéri! », a ecrit l’ancienne miss, sur son profil facebook.

« Que Dieu t’ouvre ses bras dans le ciel. Je t’aimerai toujours. Même dans l’au-delà », a-t-elle ajouté dans un autre post sur son profil, sans évoquer les circonstances de son décès.

selon plusieurs sources,  Aboudramane Sangaré  souffrait d’un cancer et avait été hospitalisé à l’Hôtel-Dieu dans la commune de Treichville (sud d’Abidjan). Opéré, il a ensuite été transféré vendredi dans la soirée dans un état critique à la polyclinique Farah dans la commune de Marcory,  où  il a rendu l’âme.

Aboudramane Sangaré, faut il le souligner, est née le 9 mars 1946 à M`Bahiakro (Centre ivoirien) . Au cours de sa carrière, il a été assistant, puis maître assistant à la Faculté de droit de l`Université de Cocody-Abidjan.  Il a été ministre d`Etat chargé des Affaires étrangères sous le régime de Laurent Gbagbo.

Depuis 2015, il dirigeait l’aile dur du FPI, opposé à Pascal Affi Nguessan.  Son décès survient moins de deux semaines après le décès d’un arrêt cardiaque le 21 octobre de Marcel Gossio, ex-directeur général du port autonome d’Abidjan et pilier du pouvoir de Laurent Gbagbo et moins d’un mois après le décès de Abouo Ndori.

 

Fulbert Y.

 

Voir plus d'articles associés
Voir Plus par L EXPRESSION
Voir Plus dans POLITIQUE

Laisser un commentaire

Voir Aussi

Après son agression à l’aéroport de Ouagadougou: Eunice Zunon demande des sanctions contre les 2 policiers

“À tous ceux qui disent que j’ai manqué de respect aux autorités Burkinabé et …