Accueil CULTURE Côte d’Ivoire: les cadets de la presse présentent leurs vœux à leur aîné El Hadj Alafé

Côte d’Ivoire: les cadets de la presse présentent leurs vœux à leur aîné El Hadj Alafé

0
0
90

L’ambiance était conviviale et chaleureuse ce mardi matin, au siège du journal « l’intelligent d’Abidjan»

La raison : A 48h de la cérémonie solennelle de présentation des vœux au Chef de l’Etat Alassane Ouattara, les cadets de la presse, qui se font appeler «Jeunes loups» ont honoré un de leurs aînés.

Ils se sont rendus nombreux dans les locaux de l’entreprise, pour présenter leurs vœux et souhaiter un “épanouissement professionnel, personnel et familial” à celui qu’ils appellent affectueusement «le Barbouze» El hadj Wakili Alafé.

Dans ses premiers mots, le porte-parole des « jeunes loups », Moïse Katumbi, a exprimé au nom de tous, le «plaisir d’échanger au quotidien » avec le directeur.

Ce plaisir est d’autant plus grand, car dira t-il , « par le passé, nous les « Jeunes loups » étions souvent complexés, même avions parfois peur d’échanger avec certains aînés comme vous. Mais aujourd’hui grâce à la plateforme Confrères Journalistes, ce mythe semble brisé. Vous êtes pour nous un modèle de réussite, une valeur sûre de la presse ivoirienne de par votre abnégation, votre amour du travail bien fait, et pour paraphraser feu Kanga Rovia (paix à son âme), vous êtes le Barbouze du monde mondial »
Tout en lui souhaitant le meilleur, ainsi à son épouse, à ses enfants, à son personnel, M. Katumbi lui a fait savoir que quelque soit son statut et position dans la plateforme commune des journalistes (intouchables, débrancheurs, simples membres, bobos…), les « jeunes loups » sont tous heureux de partager ces moments.

Pour sa part, El hadj Wakili Alafé a remercié les jeunes loups pour la «démarche» et félicité Moussa Traoré alias MT pour avoir facilité la rencontre.
Il a souhaité en outre qu’il y ait la paix en 2020 dans le pays, et que l’esprit de fraternité, de confraternité, de solidarité, soit maintenu au sein de la grande famille de la presse.

Fulbert Yao

Voir plus d'articles associés
Voir Plus par L EXPRESSION
Voir Plus dans CULTURE

Laisser un commentaire

Voir Aussi

Côte d’Ivoire/Rentrée scolaire 2020-2021 : l’ONG BLOOM soulage près de 300 jeunes filles

Dans la perspective de voir bon nombre de jeunes filles issues de familles démunies dans l…