Accueil POLITIQUE Côte d’Ivoire: Les Ambassadeurs Libres Ensemble de l’OIF souhaitent “Zéro mort aux élections présidentielles”

Côte d’Ivoire: Les Ambassadeurs Libres Ensemble de l’OIF souhaitent “Zéro mort aux élections présidentielles”

0
0
29

L’Association Internationale des Ambassadeurs Libres Ensemble de la Francophonie (ALIEF) avec à sa tête son président, le Chairman, Mohamed Salamé a organisé une conférence de presse le mardi 11 février 2020, à la Maison de la Presse au Plateau pour appeler à la cohésion sociale, pour des élections apaisées, sans violence en octobre 2020.

Dans quelques mois précisément en octobre 2020, les ivoiriens seront appelés aux urnes pour élire le Président de la République.

En prélude à l’organisation de cette élection présidentielle en Côte d’Ivoire, l’Association des Ambassadeurs Libres Ensemble de la Francophonie (ALIEF), a tenu à faire entendre sa voix sur cet important scrutin qui capitalise la vie des ivoiriens et des observateurs depuis un moment.

Le mardi dernier, autour de leur président Mohamed Salamé, ils ont  lancé un appel  à la cohésion sociale, au comportement de tout un chacun, à l’amour pour que nous ayons des élections apaisées et sans violence en octobre 2020.

Cette rencontre qui s’est articulée autour de ces vecteurs a été bien pensée afin d’inviter les différents acteurs majeurs du processus électoral à faire la promotion du vivre ensemble, de la cohésion sociale et de la paix, concepts chers à la Francophonie, pendant cette période sensible de notre pays.

Surtout que la paix comme l’a si bien dit le père fondateur de la Côte d’Ivoire, Feu Félix Houphouët Boigny, qui n’est pas n’est pas un vain mot, mais un comportement soit effective dans notre cher pays pour de vrai.

L’AILEF souhaite que cette élection permette le choix d’un Président de la République soucieux de la bonne gouvernance et prônant la consolidation des relations harmonieuses entre les populations locales, en assurant leurs plein développement.

Le président de cette association composée de 34 personnalités issues du monde universitaire, de la culture, des médias, des jeunes, des entrepreneurs sociaux personnalités… mise en place par l’ex Secrétaire Général de la Francophonie Michaëlle JEAN, pour leur engagement en faveur de la paix, le 26 juillet 2017 à Grand-Bassam, au moment où la Côte d’Ivoire avance inexorablement  vers cette campagne électorale,  avec les membre de l’AILEF s’est promis de rencontrer  certains leaders d’opinion.

Notamment le président de la République, son Excellence Alassane Ouattara, le Président du PDCI, Henri Konan Bédié, certains guides religieux, chefs traditionnels, la société civile et bien d’autres pour des échanges en vue d’apaiser le climat social avant les séances électorales.

‘’Nous avons dans notre calendrier une série de rencontre avec des leaders.  Nous voudrions profiter de cette occasion pour inviter tous les potentiels candidats et leurs états-majors de campagne, tous les leaders des partis politiques, les électeurs, les médias et tous les acteurs impliqués dans la tenue de ces élections à cultiver l’amour et l’esprit du vivre ensemble. Aux populations, nous leur disons de cultiver la tolérance, de vivre en harmonie dans la paix avant, pendant et après la période électorale…’’ s’est exprimé le président Mohamed Salamé.

Et d’ajouter pour dire que les valeurs traditionnelles, telles que : le cousinage à plaisanterie, les alliances interethniques doivent être un solide instrument de réconciliation des cœurs et des esprits. Surtout à proscrire les manifestations violentes et à épargner notre pays du désastre.

Les  Ambassadeurs du Libres Ensemble de la Francophonie, voudrait par leur sortie, amener les ivoiriens dans leur ensemble à considérer les joutes électorales comme un simple jeu démocratique.

En parfaite adequation avec l’esprit et les recommandations de l’Organisation Internationale de la Francophonie (OIF) qui prône la paix dont LALIEF est  l’émanation, les Ambassadeurs ont sur leur calepin,  une série d’actions dans le cadre de la recherche de la paix et avoir des élection justes, transparentes, démocratique et apaisées .

ils projettent d’organiser : un colloque sur le renforcement du climat social et la paix, un dîner gala d’union et de la solidarité appelé le gala de La convivialité, une rencontre avec les présidents Ouattara, Bédié, la chambre des Rois et Chefs, les guides religieux, la société civile et la population.

Mais aussi et surtout une autre conférence de presse au cours du dernier trimestre avant les élections afin d’évaluer les avancées et surtout appeler à des votes sans violences, sans haines, sans pertes de vie humaine

« Zéro mort aux élections présidentielles, c’est le défi que je lance à tous. » dixit le président Salamé.

Fulbert YAO avec Sercom

 

 

Voir plus d'articles associés
Voir Plus par L EXPRESSION
Voir Plus dans POLITIQUE

Laisser un commentaire

Voir Aussi

Côte d’Ivoire : des pro- Soro devant le juge ce mardi

Dix partisans de Guillaume Soro, qui avaient été interpellés en décembre dernier pour atte…