Accueil ÉCONOMIE Côte d’Ivoire: Le projet UCD va mettre fin au calvaire d’eau dans le Hambol (Ministre Tchagba)

Côte d’Ivoire: Le projet UCD va mettre fin au calvaire d’eau dans le Hambol (Ministre Tchagba)

0
0
15

Le ministre de l’Hydraulique, Laurent Tchagba, a procédé jeudi et vendredi au lancement des travaux des unités compactes Degrémont (UDC) dans la région du Hambol notamment dans les localités de Dabakala, de Katiola et de Niakara, en vue de mettre fin au calvaire d’accès à l’eau potable.

Dans la localité de Dabakala, jeudi, le ministre Tchagba a souligné que ce projet,  d’un coût de 394.160.483 FCFA, va renforcer la production d’eau produite par jour par l’ancienne station, soit de de 2000 m3/j à 2.660 m3/j, en vue d’alimenter une population locale estimée à 66.581 habitants.

A Katiola, l’installation de l’UCD, d’un coût de 552.689.627 FCFA, viendra augmenter la capacité de production en eau qui était de 2200 m3/j à 4.200m3/j pour soulager totalement une population estimée à 67.680 habitants.

Quant à Niakara, l’UCD coûtera 442.940.853 FCFA et viendra combler le déficit en eau de 72% avec une production de 2000m3/j. Cette capacité connaitra une hausse de 500 m3/j pour atteindre une production quotidienne de 2500 m3.

Ce qui permettra la poursuite de la continuité du service 24/24 h pour cette population estimée à 35.611 habitants, a fait savoir le ministre lors du lancement des travaux ce vendredi.

« Je vous exhorte à faire confiance au chef de l’Etat et au Premier ministre pour vous apporter le développement. A notre niveau, nous sommes à la tâche au quotidien pour approvisionner l’ensemble de la population en eau potable sur toute l’entendue du territoire national », a déclaré le ministre Tchagba.

Les UCD sont des unités de traitement d’eau potable pré-fabriquées par l’entreprise internationale Suez et posées par l’entreprise Franzetti. Elles traitent les eaux brutes de sorte à produire 100 m3/h.

Le ministre de l’Hydraulique a promis que la fin de l’ensemble des travaux d’installation des unités dans les trois localités du Hambol est prévue en début septembre 2020, pour le grand bonheur des populations.

Au total, 40 unités compactes de traitement d’eau potable sont en train d’être posées dans 32 villes de la Côte d’Ivoire, pour un coût total 45 milliards de FCFA.

(AIP)

Voir plus d'articles associés
Voir Plus par L EXPRESSION
Voir Plus dans ÉCONOMIE

Laisser un commentaire

Voir Aussi

Elections apaisées Aimée Zebeyoux sensibilise Les populations d’Attécoubé

La caravane de sensibilisation sur les élections apaisées initiée par le Secrétariat d’Eta…