Accueil POLITIQUE Côte d’Ivoire : le processus de mise en œuvre du Registre National des Personnes Physiques expliqué au corps préfectoral

Côte d’Ivoire : le processus de mise en œuvre du Registre National des Personnes Physiques expliqué au corps préfectoral

0
0
134

A l’issue du lancement officiel du projet Registre National des Personnes Physiques (RNPP) le mercredi 11 décembre 2019 et en prélude au démarrage des opérations de renouvellement des cartes nationales d’identité (CNI) venant à expiration en 2019, l’office national de l’état civil et de l’identification (ONECI)  a organisé une rencontre d’informations à l’endroit de l’ensemble des préfets de régions et départements , le vendredi 13 décembre 2019, à Abidjan, à l’auditorium du ministère des affaires étrangères.

Cette rencontre a permis d’une part d’expliquer le RNPP et les innovations majeures que ce projet apporte aux niveaux du systèmes d’état civil et de celui de l’identification et d’autre part donner les réorientations aux représentations du gouvernement pour leurs actions de coordinations en vue de la réussite du projet.

L’ONECI a mis à dispositions desdites autorités, les outils nécessaires pour faciliter leurs actions de sensibilisations des populations en vue d’une meilleure appropriation sociale du projet par celles-ci. Elle  a aussi recueilli leurs observations éventuelles et notifié les missions attendues du corps préfectoral.

Le ministre de l’Administration du Territoire et de la Décentralisation Sidiki Diakité a exhorté le corps préfectoral à « considérer ce projet comme le projet maison » qui,  pense t-il « vient mettre un terme à bien de difficultés au système d’Etat civil ».

Pour sa part, le Directeur Général l’ONECI, Diakalidia Konaté a rassuré que ce système va engendrer plusieurs avantages pour le citoyen, mais mettra  fin à la série de fraude sur l’identité.

Il permettra selon lui d’attribuer un Numéro National d’Identification (NNI) à chaque personne qui sera enregistrée, ce numéro « unique » va permettre d’avoir une traçabilité des citoyens et des non nationaux qui vivent sur le territoire ivoirien, de maîtriser le flux migratoire et d’assurer une meilleure politique de sécurité intérieure et frontalière.

« Nous démarrons la phase pilote ce 23 décembre mais l’opération s’étendra sur 10 ans. Cependant, nous voulons enrôler le maximum de personnes en 3 ans. Les agents seront déployés sur tout le territoire national. Les enrôlements se feront dans plusieurs endroits, dans les villages, les centres de santé communautaires, les hôpitaux et d’autres centres de collecte. Désormais pour faire une demande de renouvellement de sa CNI, on pourra rester à la maison et s’enregistrer en ligne, simplement » a indiqué Konaté Diakalidia

Pour la réussite de l’opération,  10.000 points de collecte, 15.000 terminaux et plus de 1500 ordinateurs, ont été mis à disposition de l’entreprise pour la réussite de l’opération.

Fulbert YAO

Voir plus d'articles associés
Voir Plus par L EXPRESSION
Voir Plus dans POLITIQUE

Laisser un commentaire

Voir Aussi

Côte d’Ivoire/Covid19: 63 nouveaux cas enregistrés ce lundi

Le Ministère de la Santé et de l’Hygiène Publique a enregistré ce lundi 18 janvier 2021, 6…