Accueil POLITIQUE Coronavirus : Le représentant de l’OMS explique la hausse du taux de positivité en Côte d’Ivoire ces derniers jours

Coronavirus : Le représentant de l’OMS explique la hausse du taux de positivité en Côte d’Ivoire ces derniers jours

0
0
2,026

Le Représentant de l’Organisation Mondiale de la Santé en Côte d’Ivoire, Dr Jean-Marie Vianny YAMEOGO était l’invité jeudi, du «Foreign Press News», une sorte de « conférence de presse en ligne » initiée par l’Association de la presse étrangère en Côte d’Ivoire ( APECI) sur sa plateforme Whatsapp.

Au cours de cette interview, il a expliqué la hausse importante du taux de positivité en Côte d’Ivoire ces derniers jours. Il est aussi revenu sur les restrictions qui ont été levées…

Propos :

  • Le Représentant de l’OMS Côte d’Ivoire : « Nous expliquons la hausse sur deux facteurs. D’abord il y a l’augmentation de l’assiette de dépistage. Comme je le disais au départ on est parti sur des dépistages dans les structures de santé volontaire hôpitaux, centre de santé (privées ou publiques). Nous sommes passés de ces structures publiques et privées volontaires à des dépistages communautaires avec la mise en place dans l’ensemble des communes de la ville d’Abidjan de centre. Vous voyez qu’on a augmenté l’assiette de dépistage. C’est un premier facteur. Le deuxième facteur, c’est que les gens commencent à épouser en plus la maladie. Et de plus en plus, nous avons des volontaires qui demandent à connaître leurs statuts. Et également avec les sujets contacts, autour d’un cas positif, on s’attend au minimum à 10 sujets contacts. Tout cela, avec l’échantillon qu’on a fait, le sujet contact le nombre grossi de jour en jour. En ce sens que l’OMS a mis en place avec d’autres partenaires, ce que nous appelons les agents volontaires à travers la ville d’Abidjan. Ce sont des volontaires de tout bord, ce sont des centaines qui vont dans la ville et qui suivent les sujets positifs d’une part mais aussi ils sensibilisent au sein des communautés. Ces agents traceurs nous amènent énormément de personnes dont ils font faire les tests. Et tout cela mis ensemble ; l’augmentation, la disponibilité des centres de tests, la sensibilisation, fait que on a beaucoup plus de cas à tester. Donc ça fait que le nombre cas semble augmenter. Le réseau de laboratoire est également étendu.
  • Effectivement les mesures de restriction si elles étaient strictement suivies par le maintien des mesures barrières, n’y a pas de problème. Mais malheureusement, les mesures de restriction ont été interprétées dans certaines communautés comme étant la fin de la pandémie. Ça fait que nous avons un relâchement dans l’application de ces mesures barrières. Et les populations qui sont exposées de plus en plus parce qu’elles n’observent plus ces mesures-là. Le lien direct entre lever des restrictions et l’infection, c’est une hypothèse que nous émettons. On appelle toute la population à ce qu’elle puisse maintenir ces mesures de protections individuelles. »

Fulbert YAO

 

Voir plus d'articles associés
Voir Plus par L EXPRESSION
Voir Plus dans POLITIQUE

Laisser un commentaire

Voir Aussi

Présidentielle en Côte d’Ivoire : 3 084 288 cartes électeur retirées du 14 au 25 octobre 2020

Au terme de la période de distribution des  cartes d’électeur (14 au 25 octobre 2020) 3 08…