Accueil CULTURE Religion CONTRIBUTION : MERCI SEIGNEUR, MERCI MON DIEU!

CONTRIBUTION : MERCI SEIGNEUR, MERCI MON DIEU!

0
0
23

Chers tous,
Un événement majeur qui s’est produit dans ma vie m’a conforté dans la thèse qu’une VIE sans DIEU était une VIE sans Valeur.

Une personne qui ne fonde pas sa vie sur une Croyance ou une Connaissance de Dieu est un monstre pour la société. Ici, je ne parle pas des rites ou des cultes à pratiquer, mais l’intime conviction que nous ne nous sommes pas faits nous mêmes.

Que nous sommes l’émanation de ” QUELQUE CHOSE ” qui est bien, très bien au-dessus de notre personne. Dès lors que nous comprenons que nous sommes l’émanation et le prolongement de CET INNOMMABLE que j’appellerai DIEU, pour la circonstance, notre reconnaissance devait être totale en LUI et pour LUI.

L’événement que j’ai vécu et qui a positivement bouleversé mon existence est la mort de mon frère aîné, Philippe. J’étais en classe de terminale, au lycée de Man, lorsque très malade, il nous demanda de dormir auprès de lui toutes les nuits. Mon père, ma mère, mon frère et ami, Désiré Monsoh et moi-même.

Cette nuit là, sentant ses forces l’abandonner, il trouva l’énergie, la dernière énergie de ses forces, pour me fixer dans les yeux et me dire: ” Claude, tu as la solution à mon problème. Fais quelque chose”. Il était presque 23h. Surpris de sa réaction, je ne savais franchement pas ce qu’il me demandait. Mon père, ma mère ainsi que Désiré étaient tous perturbés autant que moi.

Puis, un éclair de lucidité me traversa. J’avais compris que Philippe me demandait une Prière. Une ultime Prière avant de nous quitter. Comme si je venais de partager sa requête, mon père, ma mère et Désiré se levèrent et attendaient ma réaction. J’ai alors demandé à mon père de me conduire auprès du Pasteur Kouassi Thomas que je fréquentais assidûment. Celui-ci accepta, sans hésiter, à cette heure tardive, de nous suivre afin d’être le témoin de cet événement particulier. Il prit sa Bible et s’engouffra avec nous dans le vieux véhicule de mon père.

Une fois dans la chambre, il s’entretint avec Philippe. Ouvrit sa Bible et commença à prier. A la fin, il le prit par la main et lui donna un beau sourire. J’ai subitement vu le Visage de mon frère, amaigri par la maladie, devenir rayonnant. Puis ensemble nous avons dit: AMEN! Philippe s’est couché. Sans dire mot. Mon père, Désire et moi avons raccompagné Pasteur Thomas. A peine sommes-nous revenus en chambre que Philippe lança un long soupir et rendit l’âme. Cette nuit, j’ai vu LE MORT, c’est-à-dire mon frère. Mais pas LA MORT. Et j’ai réalisé qu’il y a en nous QUELQUE CHOSE qui nous a été ” prêtée ” et que ” LE PRÊTEUR ” reprend quand le moment lui paraît approprié.

Nous sommes sûrement Maître de notre existence, mais pas PROPRIÉTAIRE de notre VIE. Nous sommes sûrement Maitre des actes que nous posons, mais pas Maître du Souffle qui nous AniME ( Âme). Souffle que nous recevons à la naissance, sans l’avoir demandé et que nous rendons à la fin d’une partie de notre vie terrestre.
Cet événement a Re- initialisé mon existence.

Il est vrai que l’homme a de tout temps recherché la raison de sa propre existence et de celle du monde. Pour ma part, j’ai coupé court en me remettant à la nécessaire plénitude de Dieu. C’est pourquoi je m’étonne souvent de l’orgueil, la suffisance, la vanité, la méchanceté, l’hypocrisie….etc des hommes. J’ai du mal à comprendre qu’ils ne comprennent pas que la SEULE et VRAIE raison de notre présence sur terre est de laisser manifester la magnificence de Dieu en nous et autour de nous.
J’ai du mal à comprendre qu’ils ne comprennent pas que si Dieu est ” TOUT EN TOUT”, il n’est pas possible, qu’il y aient des choses qui ne soient pas Dieu.

Chers tous, rendez-vous un jour dans un centre hospitalier puis observez. Vous verrez des familles angoissées par le mal dont souffre un parent; juste à côté des personnes en pleurs à qui le médecin vient d’annoncer le décès d’un parent. Plus loin encore, des familles en joie à qui on vient d’annoncer la naissance d’une charmante petite fille. Voilà la vie dans toute sa dualité, sa complexité : Rires- pleurs; angoisses-joie; peine-bonheur….etc. Cela veut dire que nous rencontrerons inéluctablement des problèmes dans notre parcours, mais nous avons l’avantage de pouvoir les ” maîtriser “, les apaiser avec l’aide de la Divine Providence. Car quand Tout semble perdu, nous nous retournons Instinctivement vers…Dieu. Pourquoi ne pas rester en Sa présence quotidiennement, LE solliciter, LE consulter pour tout plutôt que de L’invoquer
aux moments de détresse.

Lorsqu’on est imprégné de telles vérités, on prend le chemin de l’ HUMANISME en se réfugiant dans LA PRIÈRE, l’acte le plus pur dont l’homme est capable. Ainsi, on laisse droit à l’ INTELLIGENCE DU CŒUR où réside la tolérance, la gentillesse, la charité, l’humilité….en un mot: La Sagesse. On peut l’acquérir que par la Prière. Acte d’épuration de notre cœur et de notre âme. Or si nous obtenons que le nom de Dieu soit sanctifié en nous, alors nous nous unissons à tous les Elus de Dieu, tous les Patriarches de Dieu; devenant ainsi leurs frères et leurs sœurs. Nous nous unissons ainsi dans l’Amour du Sacré.

Je citerai une fois encore Gandhi pour terminer cette tribune : ” C’est la Prière qui a sauvé ma vie; sans la Prière, j’aurais depuis longtemps perdu la raison(…).
Mon Dieu, si tu me donnes de l’argent, ne me prend pas mon bonheur.

Si tu me donnes la force, ne m’enlève pas le pouvoir de raisonner.
Si tu me donnes le succès, ne m’ôte pas l’humilité.
Si tu me donnes l’humilité, ne m’ôte pas ma dignité.
Mon Dieu, si je t’oublie, s’il te plaît, Toi, ne m’oublie pas.
Très bonne semaine.

Claude Sahy Soumahoro

Voir plus d'articles associés
Voir Plus par Saint Cyrille
Voir Plus dans Religion

Laisser un commentaire

Voir Aussi

Présidentielle 2020 : Après le candidat du Rhdp, le candidat du (Pdspci) Koffi Kouamé Armand à déposé sa candidature ce mercredi aux environs de 9 heures au siège de la Commission électorale Indépendante (CEI) aux 2 plateaux