Accueil POLITIQUE Conseil politique extraordinaire du RHDP: Discours introductif du Directeur Exécutif Adama Bictogo

Conseil politique extraordinaire du RHDP: Discours introductif du Directeur Exécutif Adama Bictogo

0
0
50

Excellence Monsieur le Président de la République, Monsieur Alassane Ouattara, Président du Rassemblement des Houphouétistes pour la Démocratie et la Paix (RHDP),

Mesdames et Messieurs les membres du Conseil Politique,

Distingués Membres des Organes du RHDP,

Mesdames et Messieurs de la Presse et des Médias,

Militantes et Militants du RHDP,

Mesdames et Messieurs,

Chères militantes, chers militants,

Monsieur le Président,

Le 12 mars, ici dans cette même salle, le Conseil politique s’est réuni pour désigner son candidat le Premier Ministre Amadou Gon COULIBALY.
Nous voilà un peu plus de quatre (04) mois après, subissant la loi du destin soit -elle cruelle dans cette même salle du Palais des Congrès.

Ce douloureux évènement qui intervient de façon inédite et imprévue vous a conduit à convoquer ce jour, mercredi 29 juillet 2020 un Conseil Politique Extraordinaire tel que prescrit par l’article 19 de nos statuts. Le Conseil Politique Extraordinaire, Monsieur le Président, est le levier qui vous permet de réunir le parti pour définir des orientations lorsque des circonstances graves et exceptionnelles l’exigent.

Monsieur le Président, des circonstances graves et exceptionnelles ont justifié, que dis-je, exigé la convocation par vous et la tenue du Conseil Politique Extraordinaire de ce Mercredi 29 juillet 2020.

Monsieur Le Président,

La disparition et les obsèques du premier Ministre Amadou Gon Coulibaly, notre candidat désigné à l’élection présidentielle du 31 octobre prochain, il y a trois semaines, jour pour jour, ont crée une onde de choc.

Ses obsèques qui traduisent la grandeur et la noblesse des valeurs incarnées par Amadou Gon COULIBALY et votre aura de dimension internationale ont suscité des hommages émouvants ici et à l’étranger.

L’ombre, l’âme et l’esprit du Premier Ministre Amadou Gon Coulibaly continueront de planer sur chaque rassemblement du RHDP depuis cette terrible journée du Mercredi 8 Juillet 2020.

Chaque rassemblement sera l’occasion pour chaque militant de formuler à votre endroit, Monsieur le Président, des paroles de soutien, de compassion et de réconfort ainsi que des prières pour le repos de l’âme de l’illustre défunt.

C’est pour cela, Monsieur le Président, que le remplacement du candidat Amadou Gon Coulibaly n’est pas seulement un sujet d’ordre politique, qui n’intéresse que le RHDP.

Cette question impacte la vie de la nation ainsi que les relations de la Côte d’Ivoire avec l’extérieur.

Monsieur Le Président, notre grande famille est encore dans le recueillement, le recueillement dans la dignité, le recueillement dans la douleur. Pendant ce temps, en même temps, voilà que s’impose à nous la douleur des questionnements :
Qui ?
Qui, après Le Premier Ministre Amadou Gon Coulibaly, comme candidat du RHDP à l’élection présidentielle du 31 octobre 2020 ?
Qui, Mr le Président ?
Qui, pour reprendre le flambeau, le lourd flambeau que vous aviez déjà transmis de longue date, pour une échéance aussi capitale que celle qui attend notre parti dans seulement cent jours ?

Qui ? Qui Monsieur le Président ?

MONSIEUR LE PRÉSIDENT, le RHDP, que vous avez bâti, est une grande formation politique.

Et les grandes formations politiques sont celles qui sont capables de dominer les épreuves, de se rassembler dans des délais contraints, de se remettre immédiatement en ordre de marche et de bataille quelque soit la nature, la profondeur et la violence des secousses.

Pour articuler des réponses à ces questions, Monsieur Le Président, vous m’avez instruit de lancer de larges consultations avec les instances et les bases de notre parti.

A cet effet, Monsieur le Président, nous avons consulté et écouté la base, les élus, les cadres, les Mardi 21 et Mercredi 22 juillet 2020 derniers, les régions dans les confins les plus reculés, les autorités coutumières ainsi que les communautés.

Monsieur le Président, le RHDP a parlé. Et La Côte d’Ivoire a également donné de la voix.

Aujourd’hui mercredi 29 juillet 2020, devant vous Monsieur le Président, les bases du parti (délégués sous-préfectoraux, délégués communaux, délégués départementaux, délégués régionaux) ainsi que les élus vont encore, tous, unanimement, devoir poser la même, difficile et lancinante question, qui trouble l’esprit des militants du RHDP et inquiète profondément nos concitoyens.

Toutes les composantes de notre Parti sont réunies ce jour pour partager avec vous leur analyse de la situation et leur point de vue.

QUI sera notre candidat à l’élection présidentielle du 31 octobre 2020 ?

La réponse à cette question impactera incontestablement la vie de la nation et les relations de la Côte d’Ivoire avec l’étranger.

Monsieur le Président,
Comme le 12 mars, une fois de plus, tous les regards scrutant l’avenir sont tournés vers vous.

Monsieur le Président,
Vous êtes notre boussole, le bouclier du RHDP, le manteau protecteur de notre Pays contre les incertitudes et les aventures.

C’est donc sur ces mots que je voudrais introduire le seul point à l’ordre du jour :
Analyse de la situation née de la disparition brutale de notre candidat désigné AMADOU GON COULIBALY

Je vous remercie.

Voir plus d'articles associés
Voir Plus par L EXPRESSION
Voir Plus dans POLITIQUE

Laisser un commentaire

Voir Aussi

L’éditorial de Sam Wakouboué: La leçon burkinabè

Le Burkina Faso et la Côte d’Ivoire, deux pays voisins, unis par l’histoire et la géograph…