Accueil POLITIQUE Compétitivité de l’économie ivoirienne: Amadou Gon dévoile ses 5 recettes aux Etats ouest-africains

Compétitivité de l’économie ivoirienne: Amadou Gon dévoile ses 5 recettes aux Etats ouest-africains

0
0
46

Le Premier ministre, ministre du Budget et du Portefeuille de l’Etat, Amadou Gon Coulibaly, a procédé, hier à l’hôtel Radisson Blu, à l’ouverture du séminaire régional sur la compétitivité en Afrique de l’Ouest.

Les Etats de la sous-région ouest-africaine se penchent sur les défis liés à la compétitivité de leurs économies respectives. Le Premier ministre, ministre du Budget et du Portefeuille de l’Etat Amadou Gon Coulibaly a profité, hier, de l’ouverture du séminaire régional sur la compétitivité en Afrique de l’ouest pour rappeler et vanter les réformes engagées par le gouvernement ivoirien afin d’assurer la compétitivité de son économie. « Pour maintenir une dynamique de croissance, et offrir plusieurs d’opportunités à notre jeunesse et nos entreprises, les leaders africains, le secteur privé et les experts du développement sont unanimes sur la nécessité pour les pays africains d’améliorer leur compétitivité. Tout en s’inspirant de l’exemple ivoirien, il a invité les gouvernants à mettre l’accent sur 5 priorités.

Il s’agit à l’en croire,  premièrement de la diversification des économies et l’amélioration du climat des affaires pour attirer le secteur privé.  Deuxièmement, de la réduction du gap en infrastructures pour renforcer la compétitivité et la mobilisation des ressources pour son financement. Troisièmement, le chef du gouvernement a évoqué « l’accélération de l’intégration régionale pour permettre aux entreprises d’avoir accès à des marchés de grande taille et faciliter les échanges, et quatrièmement mettre l’accent sur l’éducation des jeunes, notamment celle des jeunes filles pour leur permettre de faire face aux défis de demain », a-t-il indiqué lors de cet atelier  organisé par la Chambre de commerce et d’industrie de Côte d’Ivoire (CCI-CI) en partenariat avec le World Economic Forum (WEF). Enfin, dans sa communication, comme cinquième priorité Amadou Gon à suggéré aux Etats ouest-africain de « mettre en place un cadre macro-économique pour garantir un environnement sain et propice à l’investissement ». Pour Faman Touré, le président de la CCI-CI, ce séminaire en Afrique de l’Ouest vient à point nommé car il se situe dans un contexte relativement favorable, où la croissance du PIB dans l’UEMOA se situe à un niveau encourageant comparativement à la plupart des espaces économiques dans le monde, et ce, depuis quelques années. Avec, dira-t-il, des taux de 6,6% en 2015, 6,8% en 2016 et 6,7% escompté en 2017 et un taux d’investissement privé en progression de 21,2% en 2015 et 22,1% en 2016, la sous-région est dans le peloton de tête au niveau mondial.

A l’en croire, le gouvernement ivoirien, sous la houlette du chef de l’Etat Alassane Ouattara, a bien compris l’intérêt que revêt la question de la compétitivité à travers. « Le gouvernement s’est engagé à travers le Plan national de développement 2012-2015 puis 2016-2020 à conduire un vaste chantier de réformes structurelles.

 

Isaac Kroman

Voir plus d'articles associés
Voir Plus par L EXPRESSION
Voir Plus dans POLITIQUE

Laisser un commentaire

Voir Aussi

Côte d’Ivoire: Point de la situation à Abidjan et à l’intérieur mardi nuit

Bongouanou 19.00 Sur l’axe Kotobi Bongouanou dans le village de Kakandi, des manifes…