Accueil SPORT Comment la CAF a éliminé le FC San Pedro

Comment la CAF a éliminé le FC San Pedro

0
0
251

Le parcours du Football Club de San Pedro en coupe de la Confédération africaine de football (CAF) s’est arrêté net le mercredi 6 janvier dernier, à Abidjan, face au JARAAF du Sénégal.

Cette élimination, au goût amer, aurait évidemment pu être évitée si la CAF avait jouée franc jeu et les dirigeants du FC San Pedro n’avaient pas manqué de cran.  Explication :

En effet, arrivés dans la capitale économique ivoirienne le mardi en fin de matinée, les Sénégalais ont d’abord refusé de se soumettre au test de la covid-19.

C’est dans la nuit du mardi que les agents de la CAF ont débarqué à leur hôtel pour les obliger à se soumettre à la réglementation.

Les tests effectués donc la veille du match, les Sénégalais jusqu’au coup d’envoi n’ont pas eu les résultats du test Covid-19.

Mais la CAF les a autorisés à prendre part au match et en même temps, elle refuse à l’international nigérien du FC San Pedro de prendre part au match parce que ne possédant pas son test de la Covid-19. Deux poids deux mesures.

La CAF autorise toute l’équipe sénégalaise, dirigeants compris à prendre part au match sans résultats de leurs tests et refuse au métronome des pétruciens, Oumarou d’être présent sur la feuille de match.

Les dirigeants du FC San Pedro manquant de cran ont laissé faire, la FIF quoique sous tutelle a aussi laissé passer  cette action désinvolte de la CAF.

Et ce n’est pas la première fois. Lors de la finale de la coupe d’Afrique des Nations en 1992, Abedi Pelé avait été suspendu et la CAF l’a autorisé à s’asseoir dans la main courante. Mais à l’époque, des dirigeants ivoiriens qui avaient du cran avaient vigoureusement protesté contre cette présence d’Abedi pelé dans la main courante.

Après de chaudes discussions, la CAF s’est soumise à la règle face à l’intransigeance des dirigeants de l’époque. Mais aujourd’hui, ce n’est pas le cas. Nous avons des dirigeants qui ne connaissent pas les textes. Je dis bien des dirigeants car maître Roger Ouegnin de l’Asec ou un Salif Bictogo du Stella  n’auraient jamais accepté ce que le FC SAN PEDRO a avalé comme une couleur. Eux par contre, ils ne connaissent pas grande chose au Football et c’est dommage.

Fulbert YAO avec Demba Didi Diallo

 

Voir plus d'articles associés
Voir Plus par L EXPRESSION
Voir Plus dans SPORT

Laisser un commentaire

Voir Aussi

Législatives 2021: la réception des dossiers de candidatures prorogée jusqu’au vendredi 22 janvier (communiqué)

COMMUNIQUE -CEI La Commission Electorale Indépendante (CEI) porte à la connaissance de la …