Accueil POLITIQUE Claude Sahy Soumahoro: DESIR DE VENGEANCE

Claude Sahy Soumahoro: DESIR DE VENGEANCE

0
0
99

Chers tous,
Notre pays a des défis à relever, des retards à rattraper. Un des plus grands défis que nous devons relever Ensemble est de faire en sorte que nous apprenions à nous connaître, dans nos diversités. Nous accepter. Et nous respecter.
Ces années de Feu et de Braise que nous avons vécues, nous ont Tous blessés. Nous avons Tous été sinistrés. Nous avons, selon les circonstances, Tous été des déplacés dans notre propre pays. Nous avons Tous subi un quelconque préjudice. Jusqu’à ce jour, des milliers de familles n’ont pas encore fait le deuil de leurs parents brutalement arrachés à leur affection, pour une cause qu’elles ont encore du mal à comprendre.
Et pourtant, nous devons nous imprégner d’une vérité immuable : chacun de nous, pris individuellement, est une entité. C’est à dire que chacun de nous est une Âme- Personnalité. Mais l’association de ces âmes forment une Âme Collective. Cela veut dire que chaque être humain représente une différence ( culturelle, ethnique, raciale…). Le respect de cette différence, donc de la liberté individuelle en matière de religion, d’opinion philosophique ou politique, constitue un des principes fondamentaux de la démocratie. Que nous ayons conscience ou non, au-delà de tout orgueil, le malheur de tout Ivoirien nous affecte automatiquement.
La Tolérance doit nous aider à bâtir une Côte d’ivoire plurielle dans une volonté concertée et partagée. Il nous faut, Ensemble, panser nos plaies et ressouder le tissu social mis à mal par tant d’années de tensions et de guerres. Nous devons nous sentir d’abord et avant tout Ivoirien avant de se considérer Bété, Baoulé, Gouro, Yacouba, Senoufo, Attié, Abouré, Dida, Koulango….etc. Ce pacte social, ce nouveau pacte républicain, nous devons le signer en nous-mêmes, en notre Moi Intérieur, afin de jeter les fondements de l’émergence de notre nation. Nous devons faire de notre pays, non pas un Assemblage d’individus et d’ethnies mais plutôt un Ensemble, un mixe cohérent. Car c’est Ensemble que nous Emergerons. C’est aussi Ensemble que nous Immergerons. L’Afrique du Sud a pu survivre à l’apartheid. Elle ne s’est pas détruite. Mieux, elle s’est recréée. Le Rwanda a pu survivre au Génocide. Mieux, il s’est recréé.
Tous les Êtres qui ont illuminé notre Terre ont appliqué un principe spirituel que Le Mahatma Gandhi reprend dans une de ses prières que je vous invite à méditer : ” Mon Dieu, fais-moi me souvenir que l’échec est l’épreuve qui conduit au succès. Enseigne-moi que la tolérance est le degré le plus élevé de la force et que le désir de vengeance est la première manifestation de la faiblesse “.
Très bonne semaine à tous.

Claude Sahy Soumahoro

Voir plus d'articles associés
Voir Plus par L EXPRESSION
Voir Plus dans POLITIQUE

Laisser un commentaire

Voir Aussi

Côte d’Ivoire: Un portrait d’Amadou Gon Coulibaly apposé à la primature

Plus de quatre mois après sa mort, Amadou Gon Coulibaly a été honoré à la Primature ce mar…