Accueil SPORT CAN 2019 : Danho Paulin donne les raisons du retour du CNSE à Abidjan

CAN 2019 : Danho Paulin donne les raisons du retour du CNSE à Abidjan

0
0
512

De retour du Caire pour accompagner les Eléphants, le Ministre des Sports Danho Paulin Claude a donné ses impressions sur la prestation des pachydermes ivoiriens avant d’expliquer le retour à Abidjan du Comité National de Soutien aux Eléphants (CNSE).

Vous revenez du Caire après avoir assister à la qualification des Eléphants pour le second tour de la Coupe d’Afrique des Nations 2019. Quels sont vos impressions ?

Comme vous le constatez, cette édition de la CAN a bousculé tous les schémas prémédités. C’est une CAN avec des équipes qui ne respectent plus la hiérarchie du football africain. En ce qui concerne les Éléphants, après leur préparation en France et à Abu Dhabi, ils sont rentrés en force dans la compétition en battant les bafana bafana et cela nous a donné une bonne lueur d’espoir avant de tomber malheureusement face aux Marocains. Ce qui a causé beaucoup d’émoi et des interrogations sur le coaching et autre. Heureusement qu’après une bonne période d’introspections ils se sont ressaisis hier (NDLR : Lundi 1er Juillet ; NAM-CIV) et nous ont apporté la preuve de leur sursaut qui a permis de qualifier la Côte d’Ivoire pour les huitièmes de finale. De manière générale, on peut dire que c’est un bon parcours mais un parcours qui doit être amélioré, approfondi. Le fond de jeu doit être renforcé et le coaching doit être beaucoup plus pertinent pour rassurer les ivoiriens. L’un dans l’autre nous sommes rassurés que les choses se passeront bien.

Comment avez-vous vécu la rencontre Côte d’Ivoire – Namibie ?

Nous avons vécu cette rencontre avec assez de passions mais aussi de crispations. Nous avons été libérés rapidement avec le 2e but qui intervient dans une période de flottement et rapidement les choses se sont remises en place. Ça été un grand moment de soulagement pour le Ministre des Sports de Côte d’Ivoire que je suis.

Quel a été votre discours de ‘’galvanisation’’ aux Eléphants avant le match ?

Si vous l’avez suivi, avant le match j’ai fait un post pour dire aux ivoiriens de garder leur sérénité et que quelles que soient les vicissitudes nous allons passer ce premier tour, nous allons gagner le match et nous allons nous qualifier. Et avec la grâce de Dieu nous avons gagné. Je peux dire qu’il ne nous reste plus qu’à prier pour que le l’unité retrouvée, la dynamique de groupe soit consolidée et que le coaching soit plus pertinent pour que le fond de jeu rassure les ivoiriens pour que nous allions le plus loin possible.

La Côte d’Ivoire se qualifie pour les huitièmes de finale et le CNSE revient à Abidjan. Comment expliquez-vous cela ?

La CAN aujourd’hui a changé de format et la durée aussi a changé donc à partir de ce moment il faut anticiper vu que gouverner c’est prévoir. Alors nous avons anticipé pour développer des packages pour permettre une grande participation des ivoiriens avec des moyens les plus réduits possibles. Alors nous avons fait deux packages, un qui courait du 20 Juin au 02 Juillet. Ce qui nous a permis de mobiliser une centaine de participants non seulement les supporters mais des personnes de la société civile. C’était prévu que toute la délégation (première vague) rentre aujourd’hui (NDLR : Mardi 02 Juin 2019) et la deuxième vague part une semaine après parce que ce n’était pas pertinent pour nous de garder des personnes au Caire une semaine à ne rien faire. Il faut faire attention à la dépense publique. Les supporters sont venus au pays mais sans leur bagage car ils sont venus se ressourcer et repartir encore plus nombreux pour supporter les Éléphants.

Un appel à lancer à la population pour le second tour de cette CAN ?

Ce sont des jeunes, ils ont besoin d’un nouveau coaching et d’être encouragés. Mais surtout d’avoir une rampe de lancement. Nous devons les soutenir et nous devons être exigent avec le coaching pour qu’il améliore le style de jeu pour ne pas nous donner le ‘’goumin goumin’’. Nous devons espérer et continuer à encourager cette équipe à aller le plus loin possible. Alors j’invite nos concitoyens à faire bloc autour de cette équipe. Ne regardons pas les agitations sur les réseaux sociaux mais concentrons-nous sur l’objectif: pousser notre équipe à aller le plus loin possible.

 

 

 

Voir plus d'articles associés
Voir Plus par L EXPRESSION
Voir Plus dans SPORT

Laisser un commentaire

Voir Aussi

Affaire Gbagbo –Blé Goudé : la CPI refuse la prorogation du délai demandé par Bensouda pour son appel

La chambre d’appel de la CPI  a rejeté vendredi la demande du bureau de la procureur…