Accueil POLITIQUE Bouguetaia Mohamed Abdelaziz (Ambassadeur d’Algérie) :  « La Côte d’Ivoire continue d’afficher d’excellents résultats économiques »

Bouguetaia Mohamed Abdelaziz (Ambassadeur d’Algérie) :  « La Côte d’Ivoire continue d’afficher d’excellents résultats économiques »

0
0
169

Les progrès réalisés par la Côte d’Ivoire sous l’ère du président Alassane Ouattara ne passent pas inaperçus aux yeux de l’ambassadeur d’Algérie en Côte d’Ivoire, Bouguetaia Mohamed Abdelaziz.

Au cours du 65ème anniversaire de la révolution algérienne célébrée à Cocody le 28 novembre 2019, le diplomate a salué les « excellents » résultats économiques enregistrés depuis 2011. Il a félicité le président Alassane Ouattara pour le travail effectué depuis son accession à la tête du pays en 2011, toute chose qui a permis au pays de connaitre des progrès considérables à tous les niveaux et de se positionner aujourd’hui comme la première puissance régionale de l’Afrique de l’Ouest.

« La Côte d’Ivoire continue d’afficher d’excellents résultats économiques et de recueillir des satisfécits autant des pays partenaires que des organismes internationaux », a affirmé le chef de mission diplomatique.

Puis d’ajouter : « Grace à une politique qui a permis de maintenir ces performances macro-économiques à un niveau acceptable et d’améliorer le climat d’affaire, le gouvernement ivoirien sous la direction de son excellence le président Alassane Ouattara, a axé ses efforts sur l’amélioration des condition de vie de la population en mettant en œuvre un programme d’actions prioritaires, ambitieux touchant les infrastructures, l’éducation, la santé, l’eau et bien d’autres secteurs ».

L’Ambassadeur algérien a salué les relations d’amitié et de fraternité qui unissent les deux pays depuis leur accession à la souveraineté nationale et qui continuent de plus belles avec leurs dirigeants,  Alassane  Ouattara et Abdelkader Bensalah.

L’ambassadeur Bouguetaia Mohamed Abdelaziz est revenu sur l’insurrection déclenchée par l’Armée nationale de libération  (ANL) le 1er novembre 1954 qui a débouché sur l’indépendance de l’Algérie en juillet 1962. A ses yeux, c’est la suite logique de cette révolution qui continue de «féconder» l’Algérie engagé dans sa marche vers le progrès continu.

Selon lui, ce progrès n’aurait pu être réalisé sans la parfaite coordination et permanente concertation entre les institutions de l’Etat, et sans l’accompagnement de l’Armée nationale populaire, héritière de l’Armée de libération nationale (ALN), et sa détermination constante à protéger la Constitution, garantir le fonctionnement de l’Etat et préserver ses institutions contre les dangers qui les guettent.

Le diplomate  a mis l’accent sur les élections présidentielles qui se tiendront le 12 décembre 2019, preuve selon lui, de la détermination de l’Etat à donner la parole au peuple pour choisir, en toute souveraineté et liberté, celui à qui sera confiée la mission de diriger l’Algérie. Ce scrutin  se déroulera sous l’égide de l’Autorité nationale indépendante des élections (ANIE) qui a entériné les candidatures de cinq prétendants à la magistrature suprême.

Nomel Essis

Voir plus d'articles associés
Voir Plus par L EXPRESSION
Voir Plus dans POLITIQUE

Laisser un commentaire

Voir Aussi

Côte d’Ivoire: Le RHDP met en garde l’opposition contre ses agissements contraires à la démocratie

DECLARATION DU RHDP SUITE A LA DECLARATION DES GROUPEMENTS ET PARTIS POLITIQUES DE L’OPPOS…