Accueil POLITIQUE Bouaké : Jacques Mangoua obtient la liberté provisoire 

Bouaké : Jacques Mangoua obtient la liberté provisoire 

0
0
25

En ce 31 mars, Mangoua Koffi Saraka Jacques va de nouveau goûter à l’air frais de la liberté, mais provisoirement.

Condamné récemment à cinq ans d’emprisonnement par le tribunal de Bouaké,  sa mise en liberté provisoire a été ordonnée par la Cour d’Appel de la même ville, en attendant son procès, selon des sources proches.

Vice-président du Pdci, ce dernier avait été mis aux arrêts, le vendredi 27 septembre 2019 aux environs de 19 h dans les locaux  du palais de la justice de Bouaké.

Son arrestation faisait suite à la découverte de 40 machettes, 991 munitions de type 7,62 mm et 49 cartouches de calibre 12, à sa résidence  par son gardien, à N’guessankro, son village natal, dans la sous-préfecture de Bodokro, département de Béoumi, après le conflit inter-communautaire ayant opposé Baoulé et Malinké.

Fulbert YAO

Voir plus d'articles associés
Voir Plus par L EXPRESSION
Voir Plus dans POLITIQUE

Laisser un commentaire

Voir Aussi

Famille tuée à Cocody-Angré: L’identité des chauffards et les charges livrées par le procureur

COMMUNIQUE DU PROCUREUR DE LA REPUBLIQUE D’ABIDJAN Le samedi 23 mai 2020, aux environs de …