Accueil POLITIQUE Bingerville/ Préservation de la cohésion: Issouf Doumbia appelle les populations au calme

Bingerville/ Préservation de la cohésion: Issouf Doumbia appelle les populations au calme

0
1
149

Les élections locales seront reprises dans huit localités dans un délai de trois mois selon la décision de la chambre administrative de la Cours suprême de Côte d’ Ivoire. C’est le cas de la commune de Bingerville. Cette décision semble ne pas jouer sur le moral du député Issouf Doumbia et sa liste qui avaient été déclarés vainqueurs par la commission électorale indépendante.

Il a donc décidé d’écourter son séjour en Europe pour venir remobiliser ses partisans afin de confirmer sa victoire. Ayant compris cela, ses partisans on fait massivement le déplacement de l’aéroport Félix Houpouët-Boigny de Port-Bouët pour réserver un accueil digne du rang de leur leader.

Des dizaines de véhicules composaient le cortège du député. Dans la chaleur de l’accueil, Issouf Doumbia a tenu à rassurer ses partisans et tous ceux qui ont pris un coup à la suite de cette annonce du vendredi. Il les a demandés de rester calmes.

« J’ai appris au même moment que toutes les populations que les élections ont été annulées à Bingerville, par la Cours Suprême. Mais je demande à la population de rester très sereine parce que moi-même je le suis et je sais que nous allons gagner ces élections à Bingerville. Nous allons venir juste concrétiser cette victoire. Parce que le peuple de Bingerville est un peuple souverain. Nous avons travaillé dure et nous avons gagné.

», a-t-il galvanisé. Et d’ironiser à l’endroit de ses adversaires. « La Cours suprême nous interpelle pour nous dire que nous n’avons pas suffisamment bien travaillé. On ne nous dit pas qu’on a triché, mais parce qu’on a n’a pas bien travaillé parce que ce n’est pas le score que Issouf Doumbia devait avoir. Le score, c’était d’avoir 3 000 voix d’écart entre Issouf Doumbia et ses adversaires. Donc la Cour suprême nous demande d’aller travailler et de confirmer notre victoire.

Je promets que nous gagnerons ces élections.», certifie-t-il. Concernant l’audience à lui accordée par le Président de la République, le député candidat à la mairie indique que cela s’est fait dans un cadre particulier. « Le Président de la République m’a reçu en tant que jeune de Bingerville mais pas comme un maire », a-t-il clarifié.

 

 

Gnahoré David  

Voir plus d'articles associés
Voir Plus par L EXPRESSION
Voir Plus dans POLITIQUE

Laisser un commentaire

Voir Aussi

Hommage de la Presse à Mamadou Doumbia/J.C Coulibaly (UNJCI): “Doumbès n’a pas vécu inutilement.” 

L’Union Nationale des Journalistes de Côte d’Ivoire (UNJCI) et l’ensemble de la presse nat…