Accueil PORTRAIT DU MOIS Bibliothèque de la Renaissance africaine d’Abidjan: «Notre objectif est d’offrir à la Côte d’Ivoire une grande bibliothèque…»

Bibliothèque de la Renaissance africaine d’Abidjan: «Notre objectif est d’offrir à la Côte d’Ivoire une grande bibliothèque…»

0
0
381

Le ministère de la Culture et de la Francophonie a procédé, hier, au terrain de la Sitarail, à la première pioche lançant officiellement le début des travaux de relocalisation de la direction des examens et concours (Deco), du Centre medico-scolaire du Plateau et du Programme national de santé scolaire et universitaire (Pnssu)…

Un premier coup de pioche. Et, c’est parti pour la construction à Abidjan de la plus grande bibliothèque d’Afrique noire francophone. Hier, le ministre de la Culture et de la Francophonie, Bandaman Maurice, et sa collègue de la Santé publique, Raymonde Goudou, ont procédé au lancement des travaux de relocalisation de la direction des examens et concours (Deco), du Centre medico-scolaire du Plateau et du Programme national de santé scolaire et universitaire (Pnssu). A en croire le ministre Bandaman, ce projet s’inscrit dans le cadre des grands projets présidentiels du chef de l’Etat. Le Président Alassane Ouattara, a-t-il révélé, a pris la décision d’offrir à la Côte d’Ivoire une grande bibliothèque digne de son rang. «Le démarrage du projet était lié à la délocalisation de cet important service, la Deco et le Pnssu. Cette rencontre marque donc le démarrage symbolique de la mise en œuvre de la réalisation de la Braa. C’est pourquoi, je voudrais remercier le directeur de Côte d’Ivoire Investissement, pour l’engagement pris par son entreprise à soutenir la Côte d’Ivoire, afin que la mise en œuvre de ce projet culturel cher au président de la République soit une réalité», a-t-il indiqué. Le patron de la culture et de la Francophonie est revenu sur le processus qui devrait conduire à la réalisation de ce grand projet. C’est à travers un contrat dit partenariat public-privé, a-t-il expliqué, que cet ouvrage sera réalisé. «Cela fait plus de 6 ans que l’initiative a été prise, les contacts et les premiers accords ont été conclus. Nous ferons en sorte, avec les opérateurs, pour que cette relocalisation donne une fierté à l’ensemble des membres du gouvernement dont les services sont rattachés à ce projet et également aux services et structures qui y travaillent. Nous travaillons pour le compte de l’Etat et pour l’intérêt des Ivoiriens. Le démarrage des travaux donne donc le départ effectif de la construction de la bibliothèque de la renaissance africaine d’Abidjan. Nous espérons que dans quelques mois, à la fois la Deco, le centre medico-scolaire et la Braa donneront une allure architecturale à ce beau quartier du Plateau», a-t-il déclaré. Le Groupe Côte d’Ivoire Invest (C2I)/Archi 2000, est chargé de la construction et de l’équipement de la future BRAA. Pour sa part, Raymonde Goudou Coffie, ministre de la Santé et de l’Hygiène Publique a réaffirmé l’ambition du gouvernement de construire des centres medico-scolaires pour le bonheur des apprenants.

4 milliards de F cfa pour la délocalisation de la Deco, du Centre medico-scolaire et du Pnssu

La Bibliothèque de la Renaissance est une tour futuriste de 14 étages à plusieurs compartiments, comprenant une bibliothèque, une galerie commerciale, un centre de conférences de 1500 places, un hôtel cinq étoiles de 177 chambres, des bureaux et 900 places de parking souterrain de trois niveaux. D’un coût global de 63 milliards de F cfa, cette bibliothèque sera la plus grande d’Afrique noire francophone et l’une des sept plus grandes et plus belles d’Afrique. Elle devrait être livrée en 2020 à l’État de Côte d’Ivoire selon les termes de l’accord-cadre signé le 28 décembre 2015 entre l’entreprise et le gouvernement. Le projet de relocalisation de la Deco et du Pnssu est quand à lui réalisé sur un site d’un hectare. Et les bâtiments seront construits en bande pour une durée de 6 mois et pour un coût global de 4 milliards de F cfa.

Fofana Ali

Voir plus d'articles associés
Voir Plus par L EXPRESSION
Voir Plus dans PORTRAIT DU MOIS

Laisser un commentaire

Voir Aussi

 Hamed Bakayoko après son vote : “On nous avait annoncé l’apocalypse. Mais la Côte d’Ivoire est toujours là”.

Le Premier ministre ivoirien Hamed Bakayoko et son épouse ont voté ce samedi au groupe sco…