Accueil SOCIÉTÉ Baccalauréat 2018: 46,09% d’admis au Bac 2018

Baccalauréat 2018: 46,09% d’admis au Bac 2018

0
0
248

C’est chose faite. Les résultats du baccalauréat session 2018 sont tombés hier. Au cours d’une conférence de presse tenue à la Direction des examens et concours (Deco) au Plateau, la Directrice des examens et concours, Dosso Nimaga Mariam, les a rendus publics.

Selon elle, sur 256.479 candidats inscrits dans huit séries et 16 options que comporte cette évaluation, 243.633 étaient présents le jour de la composition. Dans ce nombre, 112.297 postulants ont été déclarés admis, soit un taux de réussite de 46,09% contre 44,97% en 2017. Aussi, a-t-elle révélé, sur 109.109 filles présentes, 53.189 sont admises soit 48,75% et sur 134.524 garçons présents, 59.108 sont admis soit 43,94%. Cette rencontre avec la presse a aussi été une opportunité pour la Directrice d’insister sur les performances réalisées par les filles et de livrer des informations relatives aux réclamations. «Il est donc à noter un meilleur taux de réussite chez les filles.

D’ailleurs hormis dans les séries B, F2, F7 et G1, le taux d’admission est favorable aux filles dans toutes les autres séries et options. Je rappelle aux candidats qu’ils disposent de 72 heures à compter de la proclamation des résultats pour introduire leurs réclamations dans les centres de composition respectifs. Les résultats du jury spécial de réclamation seront proclamés le lundi 30 juillet 2018 à 9 heures dans les mêmes centres», a-t-elle dévoilé.Dosso Nimaga Mariam a en sus expliqué les raisons qui sont à la base de la croissance du taux de réussite. «Pour cette session 2018 du baccalauréat, on peut conclure qu’au plan national, la croissance du taux de réussite s’est maintenue. Cette constance est signe de vitalité pour notre système éducatif. C’est dire aussi la solidité de la base pédagogique de notre système qui, grâce à la politique éducative efficiente menée sous la conduite de la ministre Kandia Camara, parvient à surmonter efficacement les pesanteurs liées à l’explosion des effectifs et à l’insuffisance des infrastructures», a précisé la Directrice.

Qui n’a pas manqué de saluer les parents d’élèves, la communauté éducative et le dévouement des enseignants et les acteurs des examens. Aussi, a indiqué la Directrice, les épreuves pratiques, orales et écrites, toutes lancées par Kandia Camara se sont déroulées du 19 juin au 6 juillet dans 415 centres de composition répartis dans 41 Dren et Dden. Et, 51 centres de correction et de délibération ont été mis en place.

M.P.K

Voir plus d'articles associés
Voir Plus par L EXPRESSION
Voir Plus dans SOCIÉTÉ

Laisser un commentaire

Voir Aussi

Les images de la douloureuse séparation avec Doumbès, de la grande mosquée du Mahou au cimetière de Williamsville à Abidjan. Phs/ S.C/C.K

05 …