Accueil LE COURRIER DES REGIONS Autonomisation des femmes: 52 jeunes filles formées et installées, à Dabou

Autonomisation des femmes: 52 jeunes filles formées et installées, à Dabou

0
0
52

Elles sont 52 jeunes filles. Formées pendant six mois aux métiers de la couture et de la coiffure par La fédération des Organisations Non Gouvernementales de Côte d’ivoire (FEDOCI), elles ont reçues le jeudi 21 février, des kits, pour faciliter leurs installations. Selon Satigui Koné, le président de la Fedoci, ce projet d’un coût total de 100 milles dollars soit 50 millions de Fcfa vise à contribuer à leur autonomisation.

En effet, l’Ong FEDOCI à travers son programme d’autonomisation de la femme et de la jeune fille a permis à ces jeunes filles de bénéficier de formations pratiques et théoriques à l’issue de laquelle, elles viennent de recevoir ces kits. Lesquels sont composés de machines à coudre, de fer à repasser pour les couturières.

Des appareils de coiffure et produits d’entretiens de cheveux pour les coiffeuses. « Elles avaient envie d’apprendre quelque chose de leurs doigts, elles l’ont plusieurs fois démontré.

Et c’est pourquoi, nous avons commencé leur formation par l’alphabétisation ensuite nous leur avons appris la santé de la reproduction puis le droit, en plus de l’initiation à l’économie et enfin elles ont été formées sur la couture puis la coiffure à leur choix. Aujourd’hui c’est avec l’aide de notre partenaire que nous distribuons à chaque femme un kit d’installation. Nous espérons qu’en plus de leur formation et de ces kits d’installations, ce projet prendra tout son sens», a soutenu Satigui Koné président de la FEDOCI.

Heureux du choix de cette formation dans sa commune, le maire de Dabou, Jean Claude Yed Niangne a exprimé le souhait de voir cette action toucher les autres couches sociales. Aux jeunes filles, il a prodigué des conseils. «Une telle formation sera bénéfique non seulement à elle-même en premier ressort mais aussi et surtout à toute l’ensemble de leur famille.

J’exhorte donc l’ensemble des femmes concernées à s’appuyer sur la formation reçue ainsi que les kits qui les accompagnent pour assurer leur prise en charge dans le tissu socio-économique », a-t-il dit.

 

J.E.K

 

 

 

 

Voir plus d'articles associés
Voir Plus par L EXPRESSION
Voir Plus dans LE COURRIER DES REGIONS

Laisser un commentaire

Voir Aussi

L’Autorité du Bassin de la Volta lance le projet sur la gestion des inondations et de la sécheresse

  L’Autorité  du Bassin de la Volta (ABV) a procédé mardi 25 juin 2019, en compagnie …