Accueil INTERNATIONAL ASIE Asie : « Le secteur financier chinois fonctionne bien », affirme un expert

Asie : « Le secteur financier chinois fonctionne bien », affirme un expert

0
0
22

Le secteur financier chinois fonctionne de manière régulière avec des risques globalement contrôlables, a affirmé Guo Shuqing, président de la Commission de contrôle des banques et des assurances de Chine (CCBAC), lors d’une interview accordée à l’agence de presse Xinhua (Chine Nouvelle).

“Les marchés des actions, des obligations et des devises du pays ont fait preuve d’une forte résilience et d’une capacité de résistance aux risques depuis le début de l’épidémie”, a déclaré M. Guo, ajoutant qu’il fallait prêter attention à certains risques potentiels, notamment la pression croissante autour des actifs non performants.

En raison du coup porté par l’épidémie aux activités économiques, le rebond des prêts non performants est inévitable, a expliqué M. Guo, notant que les politiques budgétaires, financières, industrielles et de l’emploi devraient être combinées pour aider les entreprises à surmonter leurs difficultés.

“Les politiques monétaires et financières ont joué un rôle important dans la croissance positive de l’économie du pays au cours du deuxième trimestre”, a déclaré M. Guo.
Cette année, la Chine a abaissé le taux moyen des réserves obligatoires à trois reprises tout en fournissant aux institutions financières 1.800 milliards de yuans (environ 259 milliards de dollars) de prêts et de quotas de réescompte, ce qui a effectivement stimulé le développement de l’économie, a-t-il estimé.
Au premier semestre de l’année, les nouveaux prêts libellés en yuans de la Chine ont atteint 12.090 milliards de yuans, soit 2.420 milliards de yuans de plus par rapport à la même période l’année dernière, et les nouveaux prêts pour le secteur manufacturier ont atteint un niveau record avec l’amélioration de la structure.
La priorité sera donnée à un service inclusif pour les petites et micro-entreprises, a indiqué M. Guo. Les institutions financières devront participer plus activement aux marchés des obligations et autres marchés financiers pour que les entreprises puissent obtenir des fonds à long terme à moindre coût.

Le président de la CCBAC a également déclaré que le pays mettrait pleinement en œuvre 34 mesures introduites ces deux dernières années pour approfondir l’ouverture du secteur financier, citant le lancement de la première société d’assurance entièrement à capitaux étrangers plus tôt cette année.
Le pays approfondira les réformes clés du secteur financier, notamment en accélérant les réformes des petites et moyennes banques, en augmentant le soutien au financement direct et améliorant la gouvernance d’entreprise des banques et des compagnies d’assurance.

Xinhua

Voir plus d'articles associés
Voir Plus par L EXPRESSION
Voir Plus dans ASIE

Laisser un commentaire

Voir Aussi

Côte d’Ivoire/covid 19: 31 nouveaux cas enregistrés ce jeudi

Le Ministère de la Santé et de l’Hygiène Publique a enregistré le jeudi 26 novembre 2020, …