Accueil ÉCONOMIE Aéroport d’Abidjan, Air Côte d’Ivoire : le ministre Amadou Koné fait l’état des lieux et présente les grands projets

Aéroport d’Abidjan, Air Côte d’Ivoire : le ministre Amadou Koné fait l’état des lieux et présente les grands projets

0
0
149

Invité de la Tribune « les grands rendez vous de l’Expression»  qui avait pour thème : «secteur des transports en Côte d’Ivoire, perspectives de modernisation pour la période 2018-2020», le ministre des Transports Amadou Koné a saisi l’occasion pour fait l’état des lieux du transport aérien depuis 2011 et d’autre part annoncer les grands projets en cours.

Sur le premier point,  M. Amadou Koné s’est réjoui d’emblée que l’aéroport Félix Houphouët Boigny d’Abidjan ait été classé cette année comme l’aéroport africain qui émet le moins de dioxyde de Carbonne, avec un volume de 300 rotations mensuelles.

Il a en outre réaffirmé que le département qu’il dirige travaille à attirer davantage de compagnie aérienne dans cet Aéroport.  « Nous sommes aujourd’hui à 25 compagnies aériennes qui opèrent à Abidjan, là où au sortie de la crise, on avait près d’une dizaine de compagnie aérienne. Les compagnies aériennes sont en train de revenir de sorte qu’avec la création d’Air cote d’ivoire, on a dépassé l’année dernière, le cap de 2 millions de passagers, alors qu’on avait à peine 600.000 passagers en 2013 », a-t-il indiqué.

« On continue les investissements, on continue de travailler au niveau stratégique avec un certain nombre de partenaires notamment Airbus, avec qui nous avons signé un important mémorandum », a ajouté le ministre, assurant que des projets sont également prévus pour la modernisation des autres aéroports.

En termes de perspectives, le ministre des transports a annoncé que son département va s’attaquer « d’ici la fin de l’année à l’extension de l’aéroport d’Abidjan pour le faire passer de 2 millions à 8 millions de passagers»

« C’est un projet qui est quasiment bouclé. Il reste quelques signatures à faire. Nous allons certainement avant la fin de l’année procéder à ces signatures et commencer ces travaux qui vont durer trois ans. Au bout de trois ans, on aura un nouvel aéroport », a-t-il assuré.

Le ministre a aussi évoqué les perspectives en cours à Air Côte d’Ivoire. Selon lui, cette compagnie continue son déploiement en Côte d’Ivoire et dans le monde.  « Nous prévoyons que Air Côte d’Ivoire aille à l’international, nous sommes en train de travailler pour que ce ne soit un pari risqué  nous travaillons avec la direction générale de Air Côte d’ivoire pour que ce soit un succès parce qu‘a l’expérience, on a constaté que plusieurs compagnies aériennes nationales de la région, à partie du moment où elles ont commencé les vols internationaux, ont eu beaucoup de problèmes. Nous travaillons sur tout cela pour éviter que air cote d’ivoire rencontre les mêmes difficultés », a –t-il conclu.

 

Fulbert Y.

 

Voir plus d'articles associés
Voir Plus par L EXPRESSION
Voir Plus dans ÉCONOMIE

Laisser un commentaire

Voir Aussi

Présidentielle 2020 : L’ONG CIVIS Côte d’Ivoire déploie 150 observateurs sur le terrain

CIVIS Côte d’Ivoire, une organisation de la Société civile ivoirienne en partenariat avec …