Accueil SOCIÉTÉ Adjamé Roxy : 1,7 tonne de Médicaments de Qualité Inférieure et Falsifiés saisis

Adjamé Roxy : 1,7 tonne de Médicaments de Qualité Inférieure et Falsifiés saisis

0
0
42

La police ivoirienne a annoncé lundi une saisie de 1,7 tonne de Médicaments de Qualité Inférieure et Falsifiés au marché d’Adjamé Roxy (l’un des plus grands marchés d’Abidjan).

L’opération a été menée par la Police des Stupéfiants et des Drogues le vendredi 28 septembre  de 11 heures à 15 heures, qui a découvert et visité trois (3) Magasins de conservation desdits médicaments.

 

 

Outre cette opération, la police a annoncé la mise aux arrêts le lundi 1er octobre d’un livreur de drogues dans la zone de Guiende, sous-préfecture de Bondoukou.

La Police des Stupéfiants et des Drogues a interpellé le nommé Fieni Yao Étienne, 37ans, Ivoirien, planteur, à son domicile avec 800g de cannabis.

Dimanche, dans la commune de Koumassi,  un équipage de la police du 6ème Arrondissement a également interpellé, aux environs de 18h30 mn deux individus dans un domicile.

Ils étaient en possession de sacs contenant 01 fusil à pompe, 01 fusil calibre 12, 01 poignard, une tenue treillis militaire ainsi qu’une caisse à outils de mécanique et 02 télévisions. Il s’agit des nommés KONÉ Adama 42 ans, Burkinabé et TOURÉ Yacouba, 42 ans, Malien.

Le vendredi 28 septembre 2018 à 20h30, les éléments de la Police Criminelle ont aussi appréhendé le sergent de Police Assonvo Kouamé en service à la Direction de la Police Criminelle et son acolyte Diaby Lanciné, 45 ans, ivoirien.

Tous deux se sont rendus coupables d’extorsion de fonds d’une valeur de 150.000 FCfa. Ils portaient sur eux au moment des faits un pistolet de marque SIG SAUER avec 10 munitions appartenant au policier, 02 paires de menottes, une cagoule, deux brassards police, des amulettes, une cordelette, des badges de démobilisé.

Fulbert Y. avec DGPN

 

 

Voir plus d'articles associés
Voir Plus par L EXPRESSION
Voir Plus dans SOCIÉTÉ

Laisser un commentaire

Voir Aussi

Déclaration/Fatou Bensouda (Procureure de la CPI) : « Il est urgent que justice soit faite au Soudan »

LA HAYE, Pays-Bas, 21 octobre 2020/ — Mesdames et messieurs, merci d’être venus aujourd’hu…