Accueil SOCIÉTÉ 41e édition de l’opération « Grand Ménage »:  L’appel d’Anne Ouloto aux populations de Larabia, Assé et Samo

41e édition de l’opération « Grand Ménage »:  L’appel d’Anne Ouloto aux populations de Larabia, Assé et Samo

0
0
53

La ministre de l’Assainissement et de la Salubrité, Anne Ouloto a invité samedi, les populations de Larabia, d’Assé et de Samo (S/P de Bonoua) à œuvrer pour la propreté de leurs différentes localités. 

Après des mois d’arrêt dû à la Covid-19, c’est reparti pour l’opération « Grand Ménage ».

Elle se tient tous les premiers samedis du mois en vue d’amener les populations à embellir, à rendre propre leur cadre de vie. Pour ce mois de juillet, la ministre de l’Assainissement et de la Salubrité, Anne Désirée Ouloto et son équipe ont mis le cap sur la sous-préfecture de Bonoua.

Ce, avec le partenariat de la Radiodiffusion télévision ivoirienne (Rti). Ainsi, dans les localités de Larabia, d’Assé et de Samo qu’ils ont sillonnées, elle n’a eu de cesse d’appeler les populations à un changement de comportement pour un environnement sain.

« Si Larabia, Assé et Samo sont sales, ce sont les populations de ces localités qui jettent les ordures partout », a-t-elle fait d’entrée le constat, en présence du ministère de la Santé et de l’Hygiène publique, Aka Aouélé.

Et d’interroger ses hôtes en guise de sensibilisation : « Si on ne jette pas les ordures, ça fait quoi ? Vous serez inondés si vous jetez les ordures dans les caniveaux. Nous connaissons les dangers des incivilités, de la malpropreté sur la santé de nos populations mais également sur la qualité de notre cadre de vie. Cela peut avoir des conséquences allant jusqu’à des pertes en vies humaines, lorsque nous vivons des situations de grandes pluies».

C’est pourquoi, justifie-t-elle, l’opération « Grand Ménage » que pilote son département ministériel vient corriger cette anomalie et intégrer les notions d’assainissement dans les habitudes des populations. «C’est une école, un instrument pour construire l’Ivoirien nouveau. Un instrument pour que chacun se souvienne de son rôle dans l’amélioration de son cadre de vie. C’est pourquoi, nous avons pensé organiser une opération « Grand Ménage » pour qu’on s’arrête une fois dans le mois pour se demander si notre village est propre », a-t-elle expliqué.

Pour ce faire, elle a procédé dans chacune des localités qu’elle a visitées, à l’installation d’un comité villageois d’Assainissement et de Salubrité composé de représentants de différentes couches de la société. Aussi, les-a-t-elle équipés en matériel (pelles, brouettes, râteaux…) évalué à 20 millions de FCFA pour une lutte efficiente contre l’insalubrité. Sur cette lancée, le ministre Ouloto a lancé un appel pressant aux Ivoiriens : « La propriété, c’est l’affaire de tous. Tu es Pdg, Dg, mécanicien, chauffeur, etc., prend ton balai et balaie ».

Pour finir, elle a exprimé sa gratitude au partenaire, la Rti en général et son directeur général Dembélé Fausseni en particulier, sans qui, cette 41e édition n’aurait pas pu se tenir. « Nous reprenons aujourd’hui à l’initiative du directeur général de la Rti qui a offert son engagement, l’implication de la Rti à cette bataille pour le changement de comportement. A son initiative, nous avons organisé cette 41e édition et cela nous a permis de visiter les localités de Larabia, d’Assé et de Samo dans la sous-préfecture de Bonoua », a-t-elle reconnu.

Avant de s’adresser à toutes les bonnes volontés pour la pérennisation de cette opération : « Je voudrais lancer un appel aux entreprises citoyennes pour la 42e édition qu’elles soient du secteur public ou privé. A tous les Ivoiriens, je voudrais dire que le changement est possible. A chaque Ivoirien de s’engager pour son cadre de vie ».

Fulbert YAO/PN

Voir plus d'articles associés
Voir Plus par L EXPRESSION
Voir Plus dans SOCIÉTÉ

Laisser un commentaire

Voir Aussi

Burkina Faso/Législatives: le parti de Kaboré en tête

Le Mouvement du peuple pour le progrès (MPP), le parti du président Roch Marc Christian Ka…