Accueil POLITIQUE 2e congrès extraordinaire de l’UDPCI /  Mabri Toikeusse (Président) : «Le RHDP doit être perçu comme une perche que nous devons saisir»

2e congrès extraordinaire de l’UDPCI /  Mabri Toikeusse (Président) : «Le RHDP doit être perçu comme une perche que nous devons saisir»

0
0
53

 

L’UDPCI et son président Mabri ont invité les partis alliés à faire du parti unifié, une réalité. C’était samedi lors du 2e congrès extraordinaire à Yamoussoukro où le parti arc-en-ciel a adopté les textes devant régir le futur parti unifié.

L’Union pour la démocratie et pour la paix en Côte d’Ivoire (UDPCI) vient de franchir une autre étape importante dans la mise en place du parti unifié. Samedi, réunis en congrès extraordinaire à la Fondation Félix Houphouët-Boigny pour la Recherche de la Paix de Yamoussoukro autour du thème : «Le parti unifié RHDP, l’UDPCI face au défi du rassemblement pour bâtir la Nation», Mabri Toikeusse et son parti ont adopté à l’unanimité les textes et règlements devant régir du parti unifié. L’UDPCI imite ainsi le MFA, le PIT et le RDR et marque plus que jamais son adhésion à la volonté de rassemblement des partis d’obédience houphouëtiste.

Cette forte volonté d’adhésion au parti unifié que le président Mabri qualifie « d’acte historique » apparaît clairement comme la réponse à la consigne donnée par le président du parti, Albert Mabri Toikeusse quelques heures plus tôt lors de son discours d’ouverture aux 4.500 congressistes du parti fondé par Robert Guéï. « Il s’agit de nous pencher sans faux-fuyant sur la délicate question du parti unifié. Dans ce temple que Félix Houphouët-Boigny a bâti à Yamoussoukro, temple dédié à la paix, l’UDPCI doit s’inspirer des enseignements reçus. Donnons l’exemple du bon ton. Garants de cet héritage, nous ne devons pas décevoir. Ce sera le meilleur hommage à Félix Houphouët -Boigny et à son fils Robert Gueï », a-t-il exhorté dans son discours d’ouverture. Car, selon le président de l’UDPCI, le RHDP est une réelle chance pour la Côte d’Ivoire : « le RHDP doit être perçu comme une aubaine, une perche que nous devons saisir pour bâtir la Nation, main dans la main avec nos frères du RDR, du MFA, du PDCI, de l’UPCI et du PIT ».

Sur sa lancée, Mabri Toikeusse a donc invité l’exemple des partis de la coalition au pouvoir de resserrer les rangs. « Le congrès de l’UDPCI a eu à adopter à l’unanimité les projets textes du parti unifié, RHDP. En le faisant, nous donnons la voie à suivre. Cet acte est notre engagement à tous de conjuguer avec tous les houphouëtistes les idéaux de paix, de dialogue et de cohésion et de stabilité prônés par le père fondateur », a-t-il galvanisé les partis alliés. Un rassemblement qui d’autant plus se veut un devoir pour les partis membres, car à en croire le président de l’UDPCI, le RHDP s’ouvrira à une dizaine de partis en attente : « Il y a une liste d’attente d’une dizaine de partis qui veulent rejoindre le RHDP, même les plus insoupçonnés. C’est une question que nous examinerons ».

Par ailleurs, il n’a pas manqué de revenir sur sa sortie du gouvernement en 2016 précisément à la veille des élections législatives. Sur ce sujet, il a informé ses militants de ce que des incompréhensions sont survenues à l’issue de la désignation des candidats en « RHDP intégral ». « Se sentant étrangère aux règles et principes préalablement arrêtés par des partis frères du RHDP, l’UDPCI a fait des observations afin de trouver des solutions communes convenables à tous les partis », a-t-il justifié. « Le RHDP auquel nous croyons est un RHDP inclusif et solidaire (…) qui en toute chose devra tenir compte des équilibres et faire du dialogue, son arme privilégiée.

La paix et la stabilité en Côte d’Ivoire en dépendent. C’est dans la concertation et la recherche permanente du consensus que résidera la pérennité de notre alliance pour le bonheur des Ivoiriens », a conseillé Mabri Toikeusse. Revenant au congrès de son parti, il a félicité ses militants pour la mobilisation extraordinaire. « Je vous engage à redoubler d’ardeur sur le terrain pour faire triompher l’Houphouétisme, c’est-à-dire la recherche de la paix, et de l’amour entre les hommes », a-t-il mis en mission. Chose qui, à l’en croire, permettra d’avoir la bénédiction du RHDP et des leaders de la vie politique nationale en 2020 pour l’élection présidentielle.

Philippe Nado

Voir plus d'articles associés
Voir Plus par L EXPRESSION
Voir Plus dans POLITIQUE

Laisser un commentaire

Voir Aussi

Amaigri, Bohiri Michel révèle à ses fans le mal qui le ronge

La photo de Michel Bohiri, quelque peu amaigri, aux côtés d’Akissi Delta, pendant le…