Accueil SOCIÉTÉ Promotion du genre et de l’égalité : l’Oneg veut doter la Côte d’Ivoire d’une véritable boussole

Promotion du genre et de l’égalité : l’Oneg veut doter la Côte d’Ivoire d’une véritable boussole

0
0
96
L’Observatoire nationale de l’équité et du genre (Oneg) a tenu un atelier, ce 18 février à Cocody. Cette structure est rattachée au cabinet du premier ministre.

La question du genre est une problématique qui tient à cœur le  gouvernement ivoirien. D’où la création de cet Organe consultatif. L’Oneg est un outil qui va assister le gouvernement dans le suivi évaluation systématique des avancées en matière d’équité et d’égalité entre les hommes et les femmes en Côte d’Ivoire. Assurer la veille alerte et l’anticipation en matière d’équité et d’égalité sont les missions assignées à cette structure.

Pour Madame Kaba Yaya Fofana, Secrétaire exécutif de l’Oneg ” cet atelier vise à jeter les bases d’une collaboration fructueuse avec les partenaires, les ministères sectoriels et structure en charge de la question du genre. Les acteurs présent vont consolider les données de suivi des indicateurs visant à faire la revue des données de base collectées et recueillir les observations et recommandations sur le processus de préparation du rapport national sur le genre.
Malgré d’importants dispositifs de promotion du genre, la situation de l’égalité hommes- femmes ne s’est pas beaucoup améliorée en Côte d’Ivoire. Et cet  manque fait perdre à la Côte d’Ivoire 6 milliards de dollars chaque année selon le rapport de la BAD en 2017. Quand au représentant du premier ministre, Laurent Traha Seoulou, il a dit toute sa fierté de voir ce outil qui sera le viseur d’alerte de la Côte d’Ivoire.
L’oneg devra donner une matrice qui va servir de repère au gouvernement pour mieux asseoir  sa stratégie sur la question du genre et de l’égalité hommes et femmes. Les recommandations de cet atelier sont très attendues. Rappelons que la structure dirigée par Madame Kaba Yaya Fofana débute véritablement ses activités car créé en le décret N°2019-592 du 03 juillet 2019 abrogeant le décret N°2014-842 du 17 décembre 2014.
La création de l’Oneg et son opérationnalisation sont le résultat d’un long processus soutenu par les partenaires techniques et financiers dont la Banque Africaine de Développement et le système des Nations Unies ainsi que les organes de la société civile ivoirienne.
Izoudine Youssef
Voir plus d'articles associés
Voir Plus par L EXPRESSION
Voir Plus dans SOCIÉTÉ

Laisser un commentaire

Voir Aussi

Le président Ouattara a pris part, par visioconférence, au 58e Sommet ordinaire de la CEDEAO

Le Président de la République, S.E.M. Alassane OUATTARA, a pris part, ce samedi 23 janvier…