Accueil POLITIQUE 2020: Ouattara aux ministres “les ambitions des uns et des autres ne doivent pas vous écarter du travail d’équipe”

2020: Ouattara aux ministres “les ambitions des uns et des autres ne doivent pas vous écarter du travail d’équipe”

0
0
132

Intervenant à la clôture du séminaire gouvernemental sur le Plan d’Actions Prioritaires (PAP) 2020 le lundi 27 janvier, au Palais de la Présidence de la République, le président Ouattara a invité les ministres à la solidarité dans le travail du gouvernement.

“Je vous encourage à redoubler d’efforts pour plus de solidarité dans le travail du gouvernement, j’insiste sur la solidarité car nous sommes en période électorale. Il ne faudra pas que les ambitions des uns et des autres puissent vous écarter de l’objectif premier qui est de faire un travail d’équipe dans l’intérêt des ivoiriens”, a déclaré le chef de l’État dans son adresse.

Le président Ouattara a aussi appelé à consolider les acquis en matière de paix, de croissance forte, tout au long de l’année qui est l’année de son second mandat.

Intervenant à la clôture du séminaire gouvernemental sur le Plan d’Actions Prioritaires (PAP) 2020 le lundi 27 janvier, au Palais de la Présidence de la République, le président Ouattara a invité les ministres à la solidarité dans le travail du gouvernement.

“Je vous encourage à redoubler d’efforts pour plus de solidarité dans le travail du gouvernement, j’insiste sur la solidarité car nous sommes en période électorale. Il ne faudra pas que les ambitions des uns et des autres puissent vous écarter de l’objectif premier qui est de faire un travail d’équipe dans l’intérêt des ivoiriens”, a déclaré le chef de l’État dans son adresse.

Le président Ouattara a aussi appelé à consolider les acquis en matière de paix, de croissance forte, tout au long de l’année qui est l’année de son second mandat

M. Ouattara s’est aussi dit très attaché à la tenue d’une élection présidentielle dans la paix en octobre 2020.

Dans ce contexte, il a demandé que la Commission électorale fasse son travail, asurant que la configuration de l’actuelle CEI le réconforte car aujourd’hui la société civile a autant de membres au niveau de la CEI que les partis politiques au pouvoir et de l’opposition, et cela est une première.

Regrettant que certains partis politiques représentés au Parlement n’ont pas pris le temps d’adhérer à ce processus  jusqu’à terme, le chef de l’Etat a invité les opposants à revoir leur copie et à revenir dans la commission au termes de son mandat qui est de six ans.

Fulbert YAO

Voir plus d'articles associés
Voir Plus par L EXPRESSION
Voir Plus dans POLITIQUE

Laisser un commentaire

Voir Aussi

Éléphants Merci au camarade KAMARA!

L’officialisation de son départ a créé l’émoi dans le camp des observateurs av…